Cocorico !

Championnat mondial de Rink-Hockey

Vous savez quoi ? Les Françaises sont arrivées deuxièmes ! Médaille d’argent !

Comment ? Vous n’êtes pas au courant ? Vous ne lisez pas l’Équipe, alors ?

Les Bleues en argent

Qualifiées pour la première fois de l’histoire pour une finale mondiale, les Bleues n’ont rien pu faire face à l’Argentine qui décroche son quatrième titre (1998, 2002, 2004 et 2010).

Malgré cette ultime défaite, le parcours de la France, déjà vice-championne d’Europe en 2009, aura été remarquable avec en point d’orgue un exploit en demi-finale face à l’Espagne, tenante du titre mondial (4-3, but en or).

Et si vous voulez voir photos et videos (ça manque un peu, dans l’Equipe…), allez voir le site de la Fédération :

Pardon ? Vous ne savez même pas ce qu’est le Rink-Hockey ? Bande d’ignares ! Heureusement que je suis là, pas vrai ? Et que j’ai fait quelques recherches pour vous instruire…

L’histoire complète du Rink Hockey

Extrait du dossier associatif de 2ème année de DEUG STAPPS, rédigé par Romain Caillaud

Qu’est-ce que le Rink-Hockey ?

Ce sport, comme son nom ne l’indique pas, est du hockey sur patins à roulettes traditionnels à 4 roues, appelés quads. Il se pratique sur un terrain de 40 sur 20 mètres avec des crosses de 1m10 de long et une balle de 155g environ. Chaque équipe est composée de 4 joueurs de champ et d’un gardien de but, et autant de remplaçants, s’affrontant pendant 2 mi-temps de 25 minutes (Le temps est décompté comme au basket-ball). Hormis l’équipement du gardien qui est spécial, les protections des joueurs de champs se limitent au port de jambières, genouillères et d’une coquille. A la différence du hockey sur glace, les contacts violents sont prohibés et contrairement au hockey sur gazon, les crosses sont plates et jouables des deux côtés. A noter que l’équipe de France est devenue en 2001 la 5ème nation de l’élite mondiale.

[…]
la véritable origine du Rink-Hockey remonterait vers 1850 dans le comté de Kent en Angleterre. Il n’est pas possible de savoir à quand remonte la première partie de Rink-Hockey mais on sait que les premières règles de jeu étaient bien loin du règlement actuel. En effet, les dimensions du terrain étaient énormes ainsi que la taille des buts, et les équipes étaient composées de 11 joueurs de champ.

C’est en 1875 que « The men hockey association » de Londres va mettre un ordre dans les règles initialement adoptées. Cette association décide de réduire les dimensions du rectangle de jeu et des cages, abaissant aussi de 11 à 7 le nombre de joueurs sur la piste pour une équipe. Plus tard, le 16 janvier 1886, dans les salons de conférences du « Cannon Street Hotel » de Londres, se tient l’Assemblée constitutive de la Hockey Association, premier noyau dirigeant duquel sortira au début du 20ème siècle la fédération anglaise. Et au fil du temps le règlement va se perfectionner. Pour en revenir à la France, la fin du 19ème siècle est marquée par la montée de la pratique du Rink-Hockey dans les rues ou dans des salles pouvant accueillir ce genre de sport. Cette pratique sauvage attirant de plus en plus de monde comme un effet de mode, va rapidement être réglementée.

La même source nous indique que

Le Rink-Hockey a été pour la première fois réglementé en France par la fédération des patineurs de France, fondée en 1910

Allez voir l’article si vous voulez connaître toutes les tribulations des fédérations successives (ou contemporaines, d’ailleurs !). Je retiens que

la FFRH organisa la première édition de la coupe latine disputée du 15 au 17 novembre 1956 à Paris entre les équipes nationales d’Italie, du Portugal, d’Espagne et de la France qui se classèrent dans cet ordre respectif. Ce grand événement sportif va avoir de l’importance puisqu’il montre aux autorités sportives et administratives l’engouement que la FFRH porte pour la promotion du Rink-Hockey.

Plus de renseignements sur le Championnat du monde féminin ? Allons voir Wikipedia !

Apparu en 1877, ce sport est d’abord dominé par les anglo-saxons, mais les pays latins ont depuis plusieurs années la mainmise sur les grandes compétitions internationales. Dans les pays tels que le Portugal, l’Espagne, l’Italie et l’Argentine, le rink hockey est un sport professionnel extrêmement populaire attirant des foules passionnées. Certaines personnalités de ces pays ont d’ailleurs un lien avec ce sport. L’ancien président du Comité international olympique, Juan Antonio Samaranch fut un joueur puis entraîneur de rink hockey. en janvier 2009, le footballeur Míchel Salgado devient président du club professionnel de rink hockey de Vigo.

En France, le rink hockey est un sport amateur organisé sous l’égide du Comité national de rink hockey et l’équipe nationale se situe en 2009 au sixième rang mondial. Le rink hockey est reconnu pour l’olympiade 2005-2009 comme discipline de haut niveau par le ministère français de la jeunesse et des sports[2]. Cette reconnaissance de sport de haut niveau en France est reconduite pour l’olympiade 2009-2013[3]. En septembre 2010, la France décroche la médaille de bronze aux championnats d’Europe qui se déroulaient pour l’occasion en Allemagne. C’est la première fois depuis 1932 que la France monte sur le podium européen.

Toujours sur Wikipedia :

Le Championnat du monde féminin de rink hockey est une compétition qui regroupe les meilleures équipes nationales féminines de rink hockey. Elle a lieu tous les deux ans et est organisée par la Fédération Internationale de Roller Sports (FIRS) et son Comité International de Rink-Hockey (CIRH).

[…]

Édition Année Lieu Vainqueur 2ème 3ème 4ème
10 2010 Alcobendas, Espagne Argentine France Espagne Allemagne

Bon, vous en savez un peu plus, maintenant ?

Ah ! Je vois que certains s’interrogent sur mon intérêt soudain pour le rink-hockey… Vous avez deviné que je n’étais pas une grand sportive, et que je ne passais pas des heures devant les matches de foot à la télé…

Eh bien… disons que je connais peut-être une joueuse de l’équipe victorieuse ? Et que je suis fière de ses victoires ?

Et si vous voulez tout savoir : l’article de l’Équipe donne les noms des joueuses…

Tags: ,

4 Responses to “Cocorico !”

  1. odile dit :

    …et les parents de la dite joueuse ne sont pas moins fiers non plus!!
    Merci d’aider à faire connaître ce sport, qui en toute objectivité, est l’un des plus intéressants qu’il soit!

    Signé: une supporter de la 1ère heure!

  2. Ex-prof dit :

    Félicitations aux parents aussi, pour avoir contribué à la victoire française en donnant naissance à la future championne il y a 20 ans…

  3. la dîte joueuse dit :

    ca y est je suis émue (encore….) il en faut peu!!
    Merci tata 🙂

  4. Ex-prof dit :

    Contente que mon petit article t’ait plu !

    Mais c’est vrai que je suis très très fière de toi ! Même que tu as – au passage – les félicitations d’Olivier et de Giovanni !

Leave a Reply