Améliorons notre français…

Non, je ne vais pas vous faire la morale, et vous dire que nous parlons mal notre langue… Ce n’est absolument pas mon propos !

Mais j’ai effectué quelques recherches sur Internet sur ce thème : « Améliorer son français ». Et ai trouvé quelques sites qui peuvent intéresser certains d’entre vous (ou leurs enfants, ou leurs élèves, ou…). Vous trouverez sans doute un tas d’autres sites, axés davantage sur orthographe et grammaire, mais ce n’était pas là ce que je cherchais… Et des sites traitant de l’amélioration de l’expression, je n’en ai pas trouvé tant que ça…

Au Top des Top, le premier que j’ai rencontré :

http://www.ccdmd.qc.ca/fr/exercices_interactifs/

C’est un site québécois, et il est SUPER ! Avec des tas d’exercices qui sont presque plus des jeux que des exercices, tant leur présentation est soignée ! Exercices, jeux, conseils, portant sur de nombreux aspects du français (y compris grammaire et orthographe !).

Je n’ai pas cherché à voir si c’était ou non un site gouvernemental, mais j’ai vu qu’une directive du Ministère de l’Enseignement avait pour objectif « Améliorer son français »… avec des propositions quant à la formation des enseignants et à leur suivi… Ils doivent pas avoir les mêmes problèmes de budget que nous, les Québécois !

Si vous lancez une recherche avec ces termes… vous trouverez des dizaines (ou plus ?) de sites y faisant référence, et tous en termes élogieux… A croire qu’il n’y a que les Québécois pour s’inquiéter de bien écrire et parler français…

Mais un autre site présente pas mal d’exercices intéressants : « Cours toujours »

Et un autre site axé sur la production de textes : « Produire un texte »

Pour les enseignants, des tas de ressources sont disponibles sur Weblettres

D’ailleurs, je me permets de leur emprunter un dessin – écho au blog de Lucien sur le « burn out » :

http://www.weblettres.net/@images/soph/2011_09_rentree.jpg

Bonnes visites !

Tags: , , ,

4 Responses to “Améliorons notre français…”

  1. Axel dit :

    A la retraite mais toujours intéressée par ce qui peut améliorer « la maîtrise de la langue française » ! Et dire que d’aucuns nous croient capables de recycler sans fin le meme cours…
    Le site du ccdmd est une mine d’or que j’exploite depuis déjà quelques années (découvrant au détour d’un exercice de petites différences assez amusantes entre le français d’ici et celui de nos cousins !) mais je découvre « Cours toujours » qui me paraît lui aussi mériter que l’on s’y attarde un peu.
    Dommage que nous n’ayons plus d’heure en groupe, cela limite singulièrement les possibilités d’utiliser correctement la salle informatique et ses sept postes opérationnels…

  2. Ex-prof dit :

    Oui, ce site québécois est vraiment super… et j’avoue que je ne le connaissais pas… A vrai dire, les dernières années, j’avais créé mon propre site d’exercices… Et mes recherches sur le Net concernaient surtout l’étude d’œuvres…
    J’ai aussi remarqué quelques différences de vocabulaire et d’emploi…

    « Cours toujours » m’a paru en effet très intéressant. Ainsi que « Produire un texte ».

    7 postes pour une classe, en effet, c’est un peu juste… Les dernières années, j’avais obtenu d’avoir cours 2 heures d’affilée dans la « salle de math », composée d’une partie informatique et d’une partie salle de cours : pendant que la moitié de mes 3èmes planchaient sur des sujets d’annales, l’autre moitié s’entraînait sur des sites que j’avais répertoriés (plus le mien, quand je l’ai eu mis en ligne) ; et inversion au bout d’une heure. J’ai beaucoup apprécié cette répartition du travail… bien qu’évidemment, pour le prof, ce ne soit pas de tout repos !

  3. Axel dit :

    Officiellement la « salle info » dispose de 14 postes mais il est devenu plus que rare d’en trouver plus de 7 qui ne soient pas en panne en arrivant.
    La salle est grande par contre, j’ai donc l’intention d’essayer de mettre une moitié de classe à l’écrit mais sur une demi-heure. A voir.
    Mes derniers essais m’avaient presque découragée, trouver les postes fonctionnels (pas forcément les mêmes d’un jour à l’autre…), passer non stop d’un groupe à l’autre, gérer les disputes et les plaisantins, il ne restait pas grand chose de l’heure.
    L’alternative a été la vidéo projection mais du coup les élèves ne sont que très peu actifs.
    Le plus simple finalement c’est bien le cours classique ! Mais c’est dommage de se priver d’un outil bien fait et qui plait même aux plus récalcitrants.

  4. Ex-prof dit :

    C’est vrai que, en dehors des problèmes techniques (!), ce type d’organisation demande à être apprivoisé… Je ne l’ai fait qu’avec des 3èmes (et en « atelier généalogie avec des 6èmes… mais là, nous étions 2 profs, un dans chaque moitié de salle !).
    1 heure pour chaque groupe permettait à chacun, je pense, un meilleur investissement dans le travail. Le groupe « écrit » devait me rendre à la fin un devoir de « Questions Brevet » (amputé de quelques questions, car le but était avant tout de réviser) qui était noté ; les élèves avaient à leur disposition des livres de grammaire et des dictionnaires, et il n’était pas interdit de parler (mais tout à fait interdit de rendre 2 devoirs identiques !). Le groupe « ordinateur » choisissait dans la liste que je leur avais donnée les sites à voir et les exercices à travailler ; ils devaient noter sur une feuille les exercices faits et leurs résultats : je relevais cette feuille à la fin du trimestre et « notais » leur travail en rédaction/lecture/grammaire/orthographe. Ces « notes », sur 5 points chacune, étaient des « bonus » comptabilisés dans les moyennes trimestrielles… Là non plus, il n’était pas interdit de parler… à condition que ce ne soit pas, évidemment, du bavardage hors-sujet ! Niveau sonore à contrôler pour les 2 groupes, donc… ET aide aux uns et aux autres, ET « surveillance »…

    C’est peut-être un peu dommage de faire intervenir des notes… mais j’avoue que je n’avais pas trouvé d’autre moyen pour « cadrer » les élèves et les inciter à fournir le travail demandé…