Comment faire travailler un enfant ??? (suite…)

Non, je ne donnerai pas ici de nouvelles idées pour répondre à cette question

Mais je tiens à demander aux parents angoissés de bien vouloir m’excuser si je ne réponds plus à leurs commentaires…

Commentaires qui le plus souvent n’en sont pas vraiment, d’ailleurs, mais bien l’exposé de situations douloureuses et demande de conseils personnalisés.

Ce billet a suscité 86 commentaires au fil des ans : un record pour mon modeste blog ! Évidemment, dans les 86, sont comptabilisées aussi mes réponses.

Je ne répondrai plus.

D’abord, cela fait plus de 5 ans que je n’enseigne plus, que je n’ai plus de contacts avec des enfants ou de jeunes ados. Et je n’ai pas, ici ou là, trouvé d’autres réponses que celles que j’ai déjà données.

Ensuite, je préférerais que les lecteurs se répondent entre eux : l’expérience de l’un pourrait être utile à l’autre…

Enfin (surtout ?), je n’ai jamais reçu de réponse à mes réponses… L’exposé d’un cas personnel demande une réflexion personnelle : pas de solution miracle ni de réponse toute faite. Aussi mes réponses m’ont-elles demandé du temps, de l’investissement… Pour n’en recevoir aucun écho par la suite : mes réponses correspondaient-elles à l’attente ? Ont-elles été utiles ? suivies ? Ont-elles déçu ? Le problème a-t-il été, sinon résolu, du moins en cours de résolution ?

Aucune idée…

Aussi, je ne chercherai plus à répondre…

Encore une fois, je vous demande de bien vouloir m’en excuser…

Tags: ,

4 Responses to “Comment faire travailler un enfant ??? (suite…)”

  1. Odile dit :

    Cette remarque sur l’absence de retour des personnes qui s’adressent à un(e) anonyme pour trouver une réponse à une interrogation me conduit à un commentaire. Quasi sujet de philo d’ailleurs.
    Les nouvelles technologies de la communication (NTC) produisent elles réellement de la communication?
    « Je cherche à partager quelque chose (un problème, une difficulté, une joie etc), je m’adresse à la toile, comme on jette une bouteille à la mer; par chance, quelqu’un ouvre ma bouteille et ô miracle des NTC, me répond: mieux que la mer! J’ai la réponse à ma question, je ne me préoccupe plus du reste. Je me suis adressée à un écran via mon clavier, mais ni l’écran ni le clavier n’existe réellement, ils n’ont ni vie ni âme, comme la centrale de réservation de billet de train. Je ne m’occupe pas de savoir si l’Autre a une vie, une âme: je passe à autre chose »
    …triste monde…
    Les NTC ont entraîné un rapport différent entre les vrais gens, mais peut on encore parler de lien social? Il va nous falloir inventer de nouvelles utilisations de ces NTC, sous peine de mourir de faim. Il va falloir faire vite car demain ou après demain nos descendances ne sauront plus que d’autres relations sont possible.
    Anna, avec sa wool war one, a réussi à tisser du lien social qui aurait été impossible sans les NTC. Elle a produit du beau, du chaud, des étoiles sur la toile, elle nous donne une piste pour repenser nos relations sociales à partir des relations virtuelles. Merci Anna. Car c’est certainement en cela que le projet a dépassé la dimension créatrice pour produire du sens.
    Puisse cette « expérience » se démultiplier et donner des idées à toutes celles et tous ceux qui, comme nous, se posent des questions sur l’avenir de notre Société.
    Merci.

  2. Ex-prof dit :

    C’est le genre de question que me posent encore plus les « réseaux sociaux »… Où (d’après ce que j’en ai lu, car je n’y ai jamais pointé le bout d’un orteil… sans parler de mon nez !), on « like » à tour de bras, on est très fier d’avoir « 5000 amis »… Je doute que le sens du mot « ami » soit encore le même qu’il y a 10 ans… et que dans 10 ans !
    Mais c’est vrai que le simple remerciement à quelqu’un qui vous a répondu devient rare… Il m’arrive d’aller sur des forums (de généalogie, par exemple…) où des gens demandent de l’aide sur un problème particulier : la plupart remercient la personne qui a fait des recherches pour eux, c’est vrai… mais il y en a d’autres qui n’ont même pas cette politesse élémentaire…
    D’accord avec toi en ce qui concerne le projet d’Anna : j’ai été émerveillée par le mouvement qu’elle a entraîné chez des centaines de gens qui ne l’avaient jamais rencontrée.
    Comme toi, je souhaite que la Wool War One fasse école…

  3. site web dit :

    Bravo pour vos idées

  4. ManifToul dit :

    Bonjour, c’est dommage j’arrive trop tard !! Peut-être dans une autre vie… Bonne retraite.

Leave a Reply