Pluie de roses…

Le métier de professeur recèle quelques surprises…

Je vous ai parlé le 9 septembre de mon premier "grand spectacle" dans l’Aisne, avec ma classe de 5ème et plusieurs classes du primaire. Si je m’étais sentie très "importante" à la fin de ce spectacle qui m’avait coûté quand même beaucoup de temps… et d’angoisses, il en était de même pour mes 5èmes, qui se sentaient aussi devenues des actrices capables non seulement de jouer un rôle, mais de le créer, de le modifier, de le mettre en scène.

L’année scolaire n’était pas finie, et je retrouvai mes 5èmes le lundi suivant. La porte de la classe était fermée, et je sentis une certaine appréhension en l’ouvrant… Silence total. Vague sensation que quelque chose se préparait, mouvement derrière la porte…

… et je me retrouvai "inondée" d’une pluie de pétales de roses!

Applaudissements, cris… je ne me souviens plus bien. Mais je revois Blandine, perchée sur une chaise derrière la porte, tenant encore le récipient – désormais vide – qui m’avait "arrosée" ; et Marie-Françoise, près d’elle…

Je vous assure que c’est là une expérience inoubliable!

Laisser une réponse