Démocratie… ou Darcocratie ?

… ou Sarkocratie, si vous préférez…

Je viens de recevoir un courriel syndical assez étonnant (encore que…) au sujet des mutations des professeurs.

Les mutations de professeurs se déroulent, depuis plusieurs années, en 2 phases : dans un premier temps, sont décidées les changements d’académie (si l’ensemble des « nouveaux » ne passe plus obligatoirement par le Nord, comme « de mon temps », il n’en reste pas moins que beaucoup sont affectés dans une autre académie que la leur, à quelques centaines de kilomètres de chez eux…) et, dans un deuxième temps, les heureux « gagnants » sont affectés sur un poste dans l’académie où ils ont obtenu leur mutation.

Comment cela se passe-t-il ?

Chaque professeur se voit attribuer un certain nombre de « points » selon son ancienneté, son ancienneté dans le poste, sa situation familiale (rapprochement de conjoints, par exemple), etc.. Ceux qui ont le plus de points, dans une matière donnée, ont donc toutes les chances de se voir attribuer le poste dont ils rêvent…

Une simple addition, donc ?

Oui… et non ! Car des points supplémentaires sont attribués selon des règles moins transparentes… Tel enseignant connaissant bien tel membre important de l’administration se verra attribuer une (ou plusieurs !) centaine(s) de points supplémentaires… Le « fait du prince », en quelque sorte…

D’où l’intérêt des « commissions paritaires » qui, réunissant des membres de l’administration et des syndicats (élus par l’ensemble des professeurs), peuvent rectifier des erreurs (commises par le demandeur ou l’administration) ou… des injustices !

Cette année, les commissions paritaires se réuniront à partir du 10 mars.

Mais… surprise ! Certains enseignants demandant leur mutation ont déjà reçu le résultat ! Par téléphone, s’il vous plaît ! Alors que le projet n’a même pas encore été communiqué aux élus du personnel…

Il est vrai que la suppression de ces commissions reste un projet du gouvernement : quelle jolie manière de montrer qu’elles sont totalement inutiles en donnant les résultats avant leur réunion !

On pourrait peut-être faire la même chose pour les élections, non ? Ça nous permettrait d’aller à la pêche sans remords…

P.S. Tiens, pour vous changer les idées, allez donc faire un tour sur ma galerie, où j’ai mis des poèmes en zimages…

Tags: , , , ,

Leave a Reply