Championnats…

Relâche hier… pour cause de cartons !

J’en avais rempli quelques-uns vendredi et samedi… mais ce n’était que du pipi de chat à côté des cartons d’hier ! Il faut dire que j’avais des aides… beaucoup plus performants que moi ! C’est par dizaines que les cartons se sont remplis, puis ont été transvasés dans leur futur domicile… Au point que toute ma réserve de « petits » cartons a été épuisée, et que j’ai dû refaire des stocks hier et aujourd’hui…

Ouf !

Permettez-moi de remercier ici ces efficaces bénévoles… (d’autant qu’il y en a qui me lisent, vous comprenez…).

J’ai même réussi, ce week-end, à me débarrasser de mon encombrant piano… qui, à lui seul, réclamait à cor et à cri des déménageurs !

La maison ressemble de plus en plus à un champ de bataille : cartons pleins, cartons vides (pliés, dépliés…), cartons en cours de remplissage… Toutes tailles, toutes marques…

J’avais oublié que c’était aussi éprouvant, un déménagement ! J’avoue avoir un peu les nerfs à fleur de peau… surtout que, côté papiers de prêt immobilier, rien n’est encore prêt, justement… et que la signature a bien failli être reculée de 3 semaines… ce qui n’arrangeait personne !

Aussi, quand mon zozo de 3ème a commencé en éructant quelques bruits qu’il trouvait sans doute amusants, et qu’il a récidivé quand je lui ai demandé de se calmer… je l’ai envoyé éructer ailleurs…

Moyennant quoi, nous avons pu poursuivre nos « championnats » commencés jeudi…

Ingrédients :

  • Six groupes de 4 à 5 élèves
  • 6 thèmes de questions (en l’occurrence : classes grammaticales [natures des mots et groupes de mots], fonctions, propositions, modes et temps, types et formes de phrases, figures de style)
  • Livres et classeurs (à choisir selon la matière)
  • 1 prof (de français en l’occurrence)
  • Préparation :

    Faites tirer au sort un thème pour chaque groupe. Demandez à chaque groupe de préparer une vingtaine de questions (avec leurs réponses !). Laissez mijoter trois bons quarts d’heure, en remuant de temps en temps (pour vérifications indispensables !).

    Cuisson :

    Désignez un groupe pour commencer la cuisson. Celui-ci posera une question aux autres groupes. Le premier groupe à donner une réponse complète et exacte gagne un point (matérialisé par un joli rectangle de papier de couleur portant le thème de la question) et pose à son tour une question aux autres.

    A partir de là, la cuisson se fait toute seule, ou à peu près. Le prof distribue ses jolis papiers, intervient éventuellement pour rectifier un ingrédient… ou pour éviter que la cuisson, trop violente, ne fasse déborder la marmite.

    Pour savourer les résultats, prévoyez une remise de diplômes, de prix, ou quelque chose de ce genre…

    Bon appétit !

    Tags: , , ,

    5 Responses to “Championnats…”

    1. démenageur bénévole dit :

      Et si tu récompensais chacun d’eux de deux ou trois bouquins de ta collection personnelle? Beau souvenir de la prof!!! Et trois cartons en moins!!!

    2. odile dit :

      Trouvé sur « copains d’avant », les conseils éclairés d’un ancien copain… d’avant!
      Bonne lecture:

      Le cahier de démenagement !
      Joël Perriand , Meyssies

      Que faites-vous pour faciliter un déménagement ?
      Je suis d’accord avec les précédentes contributions : il est inutile
      et fastidieux de noter le contenu des cartons sur les cartons.
      Le titre est toujours trop court ou trop long, et ne correspond pas forcément à
      l’organisation du nouveau logement : exemple : « livres salon »… Et si
      les livres vont dans la chambre ou dans un bureau qui n’existait pas
      auparavant.
      J’ai souvent déménagé et surtout aidé des tas d’amis à le faire : j’utilise le « cahier de déménagement » en numérotant les cartons sur quatre faces et le dessus (dans votre photo 4 : comment retrouve t-on un carton une fois empilé ? ).
      On ajoute une lettre code, comme « C » = cuisine, Ch1 = chambre 1, A = atelier etc…
      On utilise un cahier en découpant des onglets C, Ch1 etc, ou mieux un classeur à
      anneaux avec intercalaires, ce qui permet à plusieurs personnes de
      préparer en même temps.
      On réunit les feuilles chaque jour (avec un gage pour celui qui ne rapporte pas sa « copie »)…
      A la fin, avec un peu de temps vite récupéré plus tard, on reporte le tout dans un
      classeur Excel (un onglet par pièce), ce qui permet plus tard, avec la
      fonction « rechercher »… De trouver ce qu’on cherche… De manière
      lisible !
      Il est rare en effet que tous les cartons soient déballés très vite. Et on ne souvient jamais du contenu détaillé !
      On édite, on relie… Et on met le cahier dans la voiture ou dans la
      cabine du camion. En cas de perte, on retrouve le fichier (qu’on au
      aussi mis sur une clef Usb et « confié » aux amis… )

      Bien entendu, le descriptif du contenu est detaillé sur le cahier. Avec le plus de précision possible…

      Je plains celui qui va charger le carton qui figure sur la photo 3 : carton
      qui ne ferme pas, impossible à empiler (les livres dépassent)…

      On ne charge pas les objets lourds en dernier (quand tout le monde est
      bien fatigué) mais en tenant compte du centre de gravité du camion : on
      charge l’électro-ménager, les grosses tables, les meubles non
      démontables en premier et au sol (on peut empiler des cartons sur ces
      choses-là, pas l’inverse ! ). Le seul élément que l’on charge en dernier est le congélateur (coffre ou bahut) : si le voyage dure moins de 24 heures, on le règle sur maxi 2 heures avant le départ, on le charge à l’arrière du camion, et tant que le camion n’est pas parti, on laisse le congélateur branché.
      A peine arrivés à destination, on installe la bête dans son nouveau nid…

      Les cartons, vous oubliez de le mentionner, doivent être remplis. Quand on n’a plus rien à mettre dans un carton, on le complète avec du journal… Ou du carton plié. Un carton est fait pour s’empiler. Un carton non rempli s’affaisse… Avec
      tous ceux qui sont dessus.

      Dans le nouveau logement, on pose les cartons au milieu des pièces (jamais plus de deux rangées, de manière à lire le numéro de chaque carton sans en déplacer d’autres inutilement). Ainsi on garde la place pour poser les meubles, monter
      les étagères etc. Jamais de cartons contre les cloisons !

      On range effectivement les pièces de montage des meubles dans des
      enveloppes kraft scotchées et marquées. On regroupe toutes les
      enveloppes dans un seul contenant (caisse, carton, vieil attaché
      case…) et on garde cela avec soi (voiture ou cabine du camion)…

      Outre les instruments et produits de nettoyage que l’on emporte en dernier
      (et qui servent bien souvent en premier !) on prépare quelques temps
      avant le jour J et au fur et à mesure qu’on pense à quelque chose un
      (ou des ) carton(s) « dernier moment / premier moment » contenant par
      exemple papier wc, essuie-tout, ouvre bouteilles, tire-bouchon (!), couverts, assiettes, torchons, affaires de toilette, courrier à peine ouvert etc etc. Là encore, ce trésor voyage dans la cabine du camion ou
      dans la voiture…

      Enfin ne jamais oublier qu’un déménagement doit être une fête. On va parfois y voir des amis pour la dernière fois avant longtemps, quand on s’en emménage loin du domicile que l’on quitte…
      Halte donc aux déménagements « Bolino » (vous vous souvenez
      de ces horribles spaghetti tout prêts dont la pub les mettait en
      vedette… Au cours d’un déménagement). On aura demandé à des copains
      de s’occuper des repas, pris autour d’une vraie table (si possible
      ailleurs que dans un des logements ancien ou nouveau), avec de vrais
      verres… Et plein de photos !

      Bon courage !

      ps : savez-vous qu’en cherchant un peu, on trouve à louer des 30 m3 avec permis B !

    3. Future ex-prof dit :

      A déménageur bénévole :

      Si c’est aux déménageurs bénévoles que tu pensais… c’est trop tard : les livres sont emballés !

      Si c’est aux élèves de 3ème… c’est trop tard aussi ! Chacun a reçu son livre aujourd’hui, avec son diplôme… Et il me reste une réserve pour les 5èmes…

    4. démenageur bénévole dit :

      …c’était aux élèves de 3ème!

    5. Future ex-prof dit :

      A Odile :

      Merci pour la « recette du déménagement » ! C’est un peu complexe, mais… je vais l’imprimer pour la relire à tête reposée !

    Leave a Reply