Préparations…

Hier, avant de partir en chasse sur Internet, je voulais vous parler du travail de la journée.

Je ne travaille pas le samedi. Enfin : pas au collège ! Pour les non-initiés : la plus grande partie du travail de prof se fait en général à la maison…

En fait, je repensais à ce cousin qui m’avait dit il y a quelques années :

« Oui, enfin, tu n’as plus de cours à préparer, maintenant. La littérature, ça ne change pas ! »

Je ne lui ai pas répondu que, depuis ses années de collège (les années 40), et même depuis les miennes (les années 60)… la littérature avait pourtant un peu « changé » : quelques auteurs en plus, par-ci par là, quelques nouvelles façons d’analyser les textes… J’ai quand même dû lui dire qu’en collège, la « littérature » était moins au programme que la lecture, la grammaire, l’orthographe et la rédaction…

Je pensais à lui, donc, au terme d’une journée entièrement passée (ou presque) à préparer la semaine de révision des 3èmes, qui commence demain… Qu’en aurait-il dit ? Peut-être aurait-il pensé qu’un début d’Alzheimer m’obligeait à tout reprendre à zéro ? Ou que, vraiment, je ne savais pas comment occuper mon temps ?

Ce doit être la 4ème ou la 5ème année que nous faisons cette « semaine de révisions » pendant laquelle les 3èmes n’ont que Français, Maths et Histoire-Géo : 8 heures (en principe) de chaque dans la semaine… Ça se passe généralement bien (d’autant que les moins motivés ont tendance à prendre des vacances anticipées…), mais il faut « assurer » : 2 heures consécutives en général… tout en sachant que ces 2 heures ont été précédées ou seront suivies de 2 autres heures dans une autre matière… Donc prévoir des activités assez variées pour « faire un break » de temps à autre. Sinon, les marmites explosent !

Mes 3èmes sont 17 à avoir demandé de réviser les fonctions, 13 les natures des mots, groupes et propositions, 9 les modes et les temps, 5 les rapports logiques… (non, on n’additionne pas tout ! Ils ont demandé plusieurs thèmes chacun !)

En fait, très peu de demandes sur le programme de 3ème : ce qui leur manque… ce sont les années précédentes ! Et donc, imaginer comment « faire passer » ces notions (dont certaines sont vues depuis la 6ème, sans parler du primaire !) en une semaine… c’est un vrai casse-tête !

Vous me direz que j’aurais pu m’y prendre plus tôt. Certes. En fait, les heures passées sur les ordinateurs devaient servir à une « remise à niveau » en fonction des lacunes de chacun. Et je leur avais demandé de se faire des fiches de révision, pendant les vacances de printemps, sur natures et fonctions, justement…

Mais… c’était sans compter sur leur incapacité à se prendre en charge… Sur les ordinateurs, ils ont souvent préféré les jeux d’orthographe, et ont délaissé la grammaire… Quant aux « fiches de révision »… la plupart étaient des impressions tout droit sorties de sites Internet… que les élèves ne s’étaient évidemment pas donné la peine de lire ! Ils avaient « fait » leur travail : ils avaient une fiche de révision…

Je prévois donc pas mal de galères pour cette semaine… ce qui donne du piment à la chose, évidemment ! Quel intérêt de reprendre telles quelles les fiches de l’année dernière, ou d’une année précédente ?

Il y a un défi : je vais essayer de le relever !

Mots-clefs : , ,

4 commentaires sur “Préparations…”

  1. Axel dit :

    Tiens, c’est une bonne idée cette semaine de révisions… Mais comment faites vous pour assurer les cours des autres niveaux ? Et comment prendre une classe sur 8 h, si je comprends bien il s’agit de deux heures de chaque matière sur 4 jours ?

    Sinon, je crois que nous avons tous les mêmes élèves : fonctions et nature de mot, conjugaison aussi…, leur pose problème encore en fin de troisième, et sauf rares exceptions (un seul élève cette année) ils ne savent pas réviser seuls…
    La différence quand même c’est que par ici, ils viennent quasiment les mains dans les poches (même pas un stylo pour certains !) puisque « il n’y a plus de notes » !

  2. Future ex-prof dit :

    Je crois me souvenir que cette semaine nous a été suggérée par une inspectrice de Français, il y a 4 ou 5 ans. En tous cas, l’idée a été vite adoptée, par les profs des 3 matières concernées.
    Deux heures de chaque matière sur 4 jours… en principe, car, évidemment, il faut sérieusement remanier les emplois du temps, et tout n’est pas toujours possible… Si un prof a 3 classes de 3ème… il ne fera pas 24 heures !

    Pour les autres niveaux, ils sont pris en priorité par les profs des autres matières. Par exemple, je n’aurai les 5èmes que 2 heures cette semaine. Mais, bien sûr, cela cause quelques problèmes d’emploi du temps, et les classes n’ont pas leur nombre d’heures habituel.

    C’est vrai que dans « ma campagne », il y a moins de problèmes qu’en Zep ! Les années précédentes, j’ai réussi à faire travailler mes 3èmes… mais, comme je le disais dans mon billet, il faut beaucoup varier les types de travaux pour que ça se passe bien (travail individuel « à la carte », travaux de groupes, « jeux »,…).

  3. Mathsmoiselle dit :

    Bonjour, et si vous avez vu les sujets du bac de français, le niveau a t-il vraiment baissé?

  4. Future ex-prof dit :

    Désolée, je n’ai pas vu les sujets du Bac de Français… Mais, de toutes façons, je n’ai pas suffisamment suivi les évolutions de ces sujets (je n’ai enseigné qu’en collège) pour me faire une idée du niveau…

Laisser une réponse