Jeter mes cours ???

A la petite fête de fin d’année au collège, qui célébrait les départs de collègues, ma collègue-presque-jumelle, prof d’Histoire-Géo, me disait :

« Ça y est ! Ce matin, j’ai jeté tous mes cours ! »

Signe évident, démonstratif, de cette fameuse Retraite…

Je n’ai pas jeté mes cours…

J’ai beaucoup jeté, dans les milliers de feuilles collationnées en dossiers suspendus, pas suspendus… Mais j’ai surtout jeté les fiches des revues pédagogiques, les articles et revues sur tel ou tel thème… Car, en plus des dossiers « Grammaire », « Orthographe », « Rédaction » et autres, j’avais des dizaines de dossiers thématiques : les animaux, la médecine, l’île, l’esclavage, la justice…

Mais je n’ai pas jeté :

- mes cours et contrôles : cela m’aurait pris trop de temps pour trier, ne serait-ce que les « doubles », à retirer de leurs pochettes plastique pour mettre aux papiers ;

- les quelques travaux d’élèves contenus dans les dossiers : en principe, les travaux d’élèves sont archivés (j’ai quelques cartons d’archives étiquetés « Archives CES »…), mais certaines études d’œuvres m’ont paru intéressantes à garder avec mon propre travail (mais oui, Sophie : j’ai encore les études des personnages d’Intermezzo faites par les 5èmes en 82-83 !).

Pas de « table rase », donc !

D’abord, parce que je suis une horrible conservatrice, je l’ai déjà dit !

Ensuite, parce que jeter ces 40 années de travail aurait signifié pour moi que je les rejetais, que je les niais, alors qu’elles me semblent constituer une composante importante de ma personne.

Et que je n’ai pas posé le point final… Je pense retravailler mon site « francais-clg », en faire un autre plus développé, et, qui sait ? un projet de manuel ? des comptes-rendus d’expériences particulières ?

Retraitée, certes… mais prof quand même !

Mots-clefs : , ,

2 commentaires sur “Jeter mes cours ???”

  1. Armand dit :

    Chère Proffe,
    Tu verras dans quelques années que tes vieux cours, romans et bandes dessinées n’auront plus jamais été regardés car tu n’auras plus les mêmes priorités.
    Amitiés
    P.S. Si tu ne l’as pas deviné, mon épouse et moi ne conservons aucun objet inutile et les « vide-maison » n’auront pas beaucoup à vider quand nous mourrons!

  2. Future ex-prof dit :

    Tu as sans doute raison… mais je ne vois pas si loin ! Il y aura d’abord des « tris progressifs » (ceux que je n’ai pas pu faire avant le déménagement)…

    Me défaire de « tout » ? Il faudrait que je change beaucoup, moi qui ai conservé certains de mes jouets et livres d’enfant ! Objets – ô combien ! – inutiles…

Laisser une réponse