Retrouvailles…

Retrouvailles au collège hier, là où j’ai sévi pendant 27 ans…

3 collègues partant en retraite fêtaient leur départ : discours, cadeaux, pot… et repas (auquel je ne suis pas restée). Beaucoup de « très » anciens collègues, en retraite depuis 6 ou 7 ans, que je n’avais pas eu l’occasion de revoir depuis des années. Bavardages avec les uns et les autres… J’apprends au passage que 2 anciens élèves, 2 frères (qui n’ont pas laissé que de bons souvenirs…) sont tous les deux papas… L’un a 19 ans, l’autre 16… Ouf ! (pas le « ouf ! de soulagement, mais celui du coup dans l’estomac…)…

Beaucoup d’émotions, donc dans ces retrouvailles, particulièrement avec les 2 anciennes principale et principale adjointe, qui m’ont rendu si agréables mes 3 dernières années : enfin l’impression de marcher main dans la main dans le même but…

Et, cerise sur le gâteau, retrouvailles avec une ancienne élève, fille d’une nouvelle retraitée… J’avais eu de ses nouvelles par sa mère, à diverses reprises, et savais donc qu’elle avait eu son CAPES… de Français ! On a beau savoir qu’on n’y est pas pour grand chose, on ne peut s’empêcher de ressentir une certaine fierté à savoir que des élèves marchent sur vos traces… Au minimum : on ne les a pas dégoûtés de la matière !

S… a donc fait son année de stage, avec 2 classes de 4ème… et a étudié avec eux Docteur Jekyll et Mister Hyde… que nous avions vu du temps de sa 4ème… Je ne sais plus si c’est pour cette classe que j’avais constitué une bibliographie sur le thème du double : les élèves étaient par groupes, chacun devait lire 3 nouvelles ou un roman sur le thème (la plupart des livres venaient de ma bibliothèque personnelle), et le groupe devait rédiger un devoir présentant les caractéristiques du thème dans leurs lectures (lectures en classe comprises, où l’on avait abordé aussi bien La nuit de mai que des nouvelles de science-fiction ou des extraits de romans). J’ai dû réutiliser 2 ou 3 fois ce gros travail qui m’avait passionnée… et avait assez bien intéressé les élèves…

Et S… de me confier qu’elle gardait un bon souvenir des fiches de grammaire dont je les abreuvais chaque semaine, et qu’elle y avait souvent pensé en préparant ses cours, regrettant de ne pas disposer de ces fiches… Vous imaginez le plaisir que cela fait, d’entendre ce genre de propos des années plus tard ? Bien sûr, je lui ai donné mes coordonnées, afin qu’elle passe me voir si elle le désire… et que je lui donne ces fameuses fiches… (que mes collègues n’appréciaient pas tant que ça, en général…).

J’espère bien recevoir sa visite…

Tags: , ,

3 Responses to “Retrouvailles…”

  1. claire dit :

    Cela doit faire fort plaisir en effet !

  2. camilia dit :

    Il y a pour ma part un enseignant pour lesquel je ressentirai toujours beaucoup d’estime car il m’a permis de grandir. il m’a transmis un enseignement mais surtout la confiance qui me manquait parfois. je l’en remercie.

  3. Ex-prof dit :

    Merci pour ce témoignage. J’ai eu, moi aussi, la chance de croiser de ces enseignants quand j’étais élève : nul doute que leur souvenir m’a donné l’envie d’enseigner à mon tour !