Je te promets…

octobre 18th, 2017

Un autre jeu auquel se sont amusés mes 6èmes s’inspirait des jeux de mots de Luc Bérimont :

Je te promets qu’il n’y aura pas d’I verts
Il y aura des I bleus
Des I blancs
Des I rouges
Des I violets, des I marron
Des I guanes, des I guanodons
Des I grecs et des I mages
Des I cônes, des I nattentions
Mais il n’y aura pas d’I verts

Luc Bérimont

En voici deux exemples :

Je te promets qu’il n’y aura pas de chats laids
Il y aura des chats beaux
Des chats horribles
Des chats magnifiques
Des chats sales, des chats taux
Des chats mots, des chats malos
Des chats lits et des chat sœurs
Des chats rues et des chats peaux
Mais il n’y aura pas de chats laids.

Je te promets qu’il n’y aura pas de coups verts
Il y aura des coups noirs
Des coups blancs
Des coups roses
Des coups gris, des coups orange
Des coups lents, des coups lisses
Des coups tôt et des coups rages
Des coups saints, des coups tures
Mais il n’y aura pas de coups verts.

Poèmes corpusculaires (2)

octobre 17th, 2017

Voici 3 autres de ces poèmes corpusculaires :

hachette hachée hache
pioche piochée pioche
tondeuse tondue tond

sauteur sauté saute
tombeur tombé tombe
soigneur soigné soigne

sèche sèche sèche
fume fumée fumante
flamme enflammée enflamme

Poèmes corpusculaires

octobre 16th, 2017

Les poèmes corpusculaires (créés, sauf erreur de ma part, par l’Oulipo), se composent de 3 vers, chacun composé d’un nom, d’un adjectif (ou participe – ou adverbe) et d’un verbe, dans un ordre ou dans un autre. La particularité est que les 3 mots d’un vers sont des mots de la même famille…

Exemples de Michèle Métail (membre de l’Oulipo) :

bruine bruineuse bruine
brume brumeuse brume
grêle grêleuse grêle

gémis gémissant gémissement
mugis mugissant mugissement
rugis rugissant rugissement

Il n’est évidemment pas question de comparer les travaux d’élèves de 6ème avec ces poèmes ! Mais on peut toujours reconnaître leurs efforts… Ces travaux ont été faits par des groupes de 2 ou 3 élèves :

bavarde bavarde bavarde
grondement grondant gronde
claque claquante claque

travailleur travail travaille
dictée dictée dicte
copieuse copie copie

louche louchant louche
aveugle aveuglant aveugle
clin clignant cligne

A bientôt pour de nouvelles écritures !

Jeux de rythmes (2)

octobre 14th, 2017

Toujours des élèves de 6ème :

Le petit château
Qui
Se
Fit
Dévorer par toi
Était en
Chocolat au lait.

Un chien
Noir blanc bleu
Dort là
Depuis quinze ans
Sans jouer
Ni manger.
– Pourquoi ?
Pourquoi ça ?

Je suis là
Pour le toit
De chez toi
Qui cassa.

La vie
Est trop belle
Pour être
Détestée,
Et moi
Je la vis
Sans perdre
Une seconde.

Écritures…

octobre 13th, 2017

Je ne suis plus très courageuse pour écrire… et mes « lecteurs », quand ils « commentent » un article… le font en anglais… quand ce n’est pas en russe ou en arabe… pour me vendre telle pilule miracle ou tel site de photos époustouflantes…

Mais j’ai retrouvé dans mes archives quelques jeux poétiques de mes anciens élèves… et vais vous en faire profiter…

Le principe des « jeux de rythme » est simple : je tape un coup, les élèves écrivent une syllabe, puis vont à la ligne pour le vers suivant. Chaque vers contient de 1 à 5 syllabes, et les élèves écrivent en respectant le rythme… et en essayant de « faire sens ».

Voici quelques exemples d’élèves de 6ème :

J’ai
Un chat noir
Mais
Je n’ai
Pas de chien

Attention, c’est là!
Je n’aime pas
Cet endroit malsain,
Ces cadavres,
Ce cimetière tout noir,
Plein de morts
Qui dorment bien
Au fond d’un
Cercueil noir.

Ma mère
Est très grande,
Mon père
Est petit,
Mon frère
Est gentil,
Ma tante
Est marrante.

D’autres poèmes un autre jour…

De l’utilisation de carnets d’adresses…

mars 27th, 2017

Je suppose qu’à peu près tout le monde, un jour ou l’autre, a reçu un courriel – venant souvent d’Afrique – d’une « personne en détresse » cherchant à récupérer une fortune grâce à une petite participation du destinataire (qui s’en verrait évidemment très largement récompensé !). Mais j’ignorais jusque récemment l’utilisation d’un piratage de carnet d’adresses…
Voici les courriels échangés entre un « ami » (ou supposé tel, puisque empruntant son nom – mais pas son adresse – d’expéditeur) :


De PL, le 16 Mars 2017 5:24
Coucou,
Tu vas bien ?J’aurai un service à te demander.

P


(C’est peut-être la 1ère fois que cet ami m’écrit… Je corresponds plus souvent avec sa femme…)


Re:    le 16 Mars 2017 9:11
De : CG

Je vais… je vais…
Dis toujours : je te dirai si je peux…

Bises,

C


De: PL
Envoyé: Vendredi 17 Mars 2017 23:33:13

Merci pour ton message. Je vais très mal après avoir oublié mes affaires ( mon téléphone, carte de crédit, argent) dans un taxi ici où je suis actuellement pour 2 jours. Je souhaite également que tu gardes ce mail pour toi uniquement pour ne pas inquiéter mon entourage. Y’a t’il un bureau de tabac ( Buraliste) non loin de toi ?

P


(A noter le « ici » d’une précision totale… Et le secret demandé… Et la traduction du « bureau de tabac »…)


Re:     18 Mars 2017 9:35

Je ne comprends pas bien le buraliste,… mais oui, il y en a un à L. … Que veux-tu ???


De: PL
Envoyé: Samedi 18 Mars 2017 16:32:00

Je souhaiterais dans l’urgence recharger ma carte afin de régler mes frais de déplacement et assurer mon retour. J’aimerais, que tu me viennes en aide en m’achetant chez un buraliste, 5 coupons de 250€ de recharges PCS MasterCard qui feront la totalité de 1.250€  de ,une fois sur place dit juste que tu voudrais acheter des coupons de recharge PCS MasterCard il saura de quoi il est question.
Je voudrais 5 coupons de 250€ ,
Je te rembourserais avec intérêt si tu veux.
Et il-y-a des numéros de rechargements de chaque coupons que tu devras me communiquer après achat.

P


(Diable ! où est donc ce « ici » pour que 1250 € soient nécessaires pour en revenir ??? La proposition de versement d’intérêts est assez étonnante de la part d’un ami… Et si l’orthographe m’avait légèrement choquée dans le courriel précédent, cela ne s’arrange pas : le supposé ami n’est pas coutumier d’erreurs de ce genre…)


Re:     18 Mars 2017 19:33

Suis-je devenue trop méfiante ??? Peut-être…
Peux-tu me donner, en guise de mot de passe, les prénoms de tes petits-enfants ?
C


Fin de l’histoire : les prénoms desdits petits-enfants ne figuraient pas dans le carnet d’adresses…

Comme je parlais de cet échange à un ami, celui-ci m’a dit avoir déjà reçu un message semblable (auquel il n’a pas répondu, l’identifiant comme une arnaque) ; une des connaissances de l’expéditeur supposé s’est fait avoir, cependant… Généralement, l’expéditeur « ami » est dans un pays plus ou moins lointain… Et ne sait sans doute pas qu’il existe des ambassades où l’on peut trouver de l’aide dans ce genre de cas…

Un conseil : méfiez-vous de vos « amis » en difficulté : ils ne le savent peut-être même pas !!!

Heureuse année 2017 !

janvier 5th, 2017

En espérant… que je retrouverai le courage de vous écrire de temps en temps…

Rallye automobile…

septembre 20th, 2015

Ma parole, vous allez croire que je deviens fan de tous les sports !

C’est que, aujourd’hui, arrivait dans ma petite « ville » le …

2015-09-20_9

Je ne suis pas spécialement fan de voitures (je n’y connais rien… je reconnais tout juste les 2CV et les tractions !), mais je suis tout de même allée au parc de la mairie pour voir ces véhicules d’une autre époque…

Arrivée juste à temps pour voir la petite dernière (heureusement, j’étais un peu en avance sur l’horaire annoncé) :

2015-09-20

Toutes brillaient au soleil… Enfin, presque toutes :

2015-09-20_6

2015-09-20_8

2015-09-20_7

Ce qui n’excluait pas forcément les ennuis de moteur…

2015-09-20_1

Mais la vedette était incontestablement… la voiture à 3 roues !

2015-09-20_10_1

Les cerfs-volants de Kaboul

septembre 3rd, 2015

J’ai terminé hier Les cerfs-volants de Kaboul. J’avoue avoir été rarement aussi bouleversée par la lecture d’un roman…

Ne m’a pas été indifférent que l’auteur, Khaled Hosseini, soit né à Kaboul – même si le fait que son père, diplomate, ait vécu avec sa famille dans divers pays (y compris en France, à Courbevoie…). En 1980 (l’auteur a 15 ans), la famille obtient le droit d’asile aux USA – l’Afghanistan est alors occupé par les Russes – où elle vit toujours (infos sur Wikipedia). Dans un tel roman, il m’a paru extrêmement important que l’auteur « sache de quoi il parle », pas seulement par de la documentation… En effet, l’Afghanistan est (presque) aussi important dans l’histoire que le « héros ».

Le « héros » n’en est pas un, d’ailleurs, du moins pas dans le sens où il accomplit des actes héroïques… Au contraire, il ne sait pas se défendre, encore moins défendre une autre personne. C’est lui le narrateur, qui nous conte son enfance « dorée » à Kaboul : son seul ami est le fils d’un serviteur, Hassan. Mais cette amitié va brutalement se terminer lorsqu’il est témoin d’une violente agression contre Hassan… Et tout à fait incapable d’intervenir au secours de son ami. Le remords va le poursuivre toute sa vie, même aux USA où son père et lui (sa mère est morte à sa naissance) parviennent à s’évader en 1981.

L’Afghanistan royaume, république, pays occupé par les Russes, puis gouverné par les talibans, évolue sous nos yeux atterrés… La vie des réfugiés aux USA aussi… Des gens qui ont été professeurs, médecins, importants dans leur pays, se retrouvent à mendier n’importe quel emploi, à tenter, par la brocante, de survivre un peu moins mal.

Le narrateur, devenu adulte, marié, va retourner en Afghanistan à l’appel d’un vieil ami… Bouleversant parcours qui lui permettra, peut-être, de se racheter à ses propres yeux…

Si vous avez déjà lu ce livre, je serais heureuse d’avoir votre opinion… Sinon… J’espère vous avoir donné envie de le découvrir…

2015-09-03-9782714440266

Oups ! Erreur sur erreur !!!

août 30th, 2015

2015-08-30Capture_1

Désolée, mais j’ai commis plein d’erreurs dans le billet d’hier !!!

D’abord, les Espagnoles avaient bien rencontré (vendredi) les Allemandes.
Ensuite, ce n’étaient pas les Allemandes qui arrivaient en 2ème place, mais les Portugaises… Qui n’avaient pas encore rencontré les Espagnoles…
Enfin, pas de « match final » : les Espagnoles ayant marqué 2 buts contre 1 des Portugaises, et ayant remporté les 4 matches qu’elles avaient joués, ont été déclarées Championnes d’Europe…

2015-08-30Capture2_1

Désolée pour toutes ces erreurs… Mais vous avez bien compris, j’espère, que je n’ai rien (mais vraiment RIEN !) d’une reporter sportive !

2015-08-30Capture3_1

Bref, les Françaises ont bien marqué hier un but contre les Italiennes (qui en ont marqué 6…).

2015-08-30Capture4_1

Disons que l’honneur est sauf (où diable va-t-il se cacher !) avec 2 buts marqués par les Bleues : 1 contre le Portugal et 1 contre l’Italie…

2015-08-30Capture5_1

Visiblement (ou plutôt : auditivement), des supporters très actifs des Bleues hier soir, et, de mon point de vue d’ignorantissime, ce fut leur meilleur match, où elles se montrèrent plus actives, plus volontaires, plus organisées à la défense comme à l’attaque.

Bravo les Bleues !

Haut les cœurs !

2015-08-30Capture6_1