Posts Tagged ‘Délit Maille’

Wool War One (suite)

lundi, septembre 15th, 2014

Je ne participe pas à ce superbe projet de Délit Maille : tricoter de toutes petites choses en aiguilles 2 m’est tout à fait impossible… Mais je le suis avec grand intérêt, et attendais impatiemment des nouvelles du rendez-vous à Paris, Gare de l’Est…

Des nouvelles toutes fraîches, donc, grâce au blog d’une des participantes qui m’a très gentiment autorisée à reprendre sur mon blog quelques-unes de ses photos.

Petit exemple du travail en cours :

Soldats en marche : la plupart des soldats seront en uniformes français, mais Anna tient à faire figurer au moins un exemplaire de chaque pays participant.

Petit aperçu de l’ensemble :

Ils sont ici une petite centaine. A l’expo de Roubaix, ils seront au moins 750…

Si vous voulez voir plus en détail certains des combattants de diverses nationalités, vous pouvez les admirer sur le blog de DMC.

Comme, par exemple, ce membre de l’Empire britannique

http://blog.dmc.fr/wp-content/uploads/2014/09/Les-gens-de-laine-Troupe-de-lEmpire-Britannique-450x298.jpg

Un immense merci et une profonde admiration pour Anna et son « armée » de tricoteurs-tricoteuses…

Des femmes en Afghanistan…

mercredi, février 19th, 2014

C’est un paragraphe de la rubrique de Delfeil de Ton, dans le Nouvel Obs du 13/02, qui m’a alertée :

Le Parlement afghan se compose de deux chambres. Toutes deux ont voté une loi qui interdit aux épouses, aux soeurs, aux filles, aux parentes en général, des hommes coupables de violences domestiques, de témoigner de ce qu’elles ont subi, vu ou entendu.

En fait, la loi est plus globale, d’après ce que j’ai lu :

Le 21 janvier 2014, le Parlement afghan a adopté un nouveau code de procédure pénale. Ce code comporte une disposition (article 26) qui interdirait à la police d’interroger les membres de la famille d’un présumé criminel. Cette interdiction imposerait une restriction importante à l’exercice de poursuites contre les auteurs de crimes à l’encontre de femmes et de filles, notamment la violence familiale et sexuelle, le mariage d’enfants ainsi que le mariage précoce et forcé — crimes pour lesquels les membres de la famille des accusés sont souvent les seuls témoins.

et :

En cas d’agression contre une femme ou une fille de la part d’un membre de sa famille, non seulement la victime ne pourrait pas témoigner contre son agresseur, mais tout autre témoignage d’un proche parent de l’accusé serait également refusé.

Attention ! Ne comprenez pas mal ! Cette loi est faite pour protéger les droits des femmes, justement ! C’est ce qu’explique un responsable dans l’article du Monde :

« Que se passera-t-il si une femme porte plainte contre son mari pour ce qu’elle estime être un comportement violent ? Le mari divorcera. Et aucun autre homme ne voudra ensuite se remarier avec elle. Est-ce cela le droit des femmes ? »

Dans cet article, qui salue les progrès des droits des femmes depuis 2001, on constate une nette dégradation :

Le nombre de cas de violences contre les femmes a augmenté de 24,7 % durant les six premiers mois de l’année 2013 par rapport à la même période de 2012, selon les données recueillies par l’Afghanistan Independent Human Rights Commission.

« La montée de la violence contre les femmes est une réaction des conservateurs face à l’irruption de celles-ci dans des domaines d’activité jusque-là réservés aux hommes », explique Najlla Habibyar, directrice de l’Agence d’Afghanistan de promotion des exportations et figure de la nouvelle génération de femmes à des postes de commandement. Plus celles-ci s’affichent dans l’espace social, plus elles deviennent des cibles.

Mais… une bonne nouvelle : le président a refusé de promulguer cette nouvelle version du code de procédure pénale :

Amnesty International a salué la décision du président Hamid Karzaï de ne pas promulguer la nouvelle version du Code de procédure pénale, qui aurait privé de justice les victimes de viol, de violence domestique et de mariage précoce ou forcé. Le veto du président est une bonne nouvelle car cette version amendée menaçait les avancées réalisées en matière de droits des femmes.

Le projet d’amendement du Code de procédure pénale adopté par le Parlement afghan en janvier 2014 contenait une nouvelle disposition qui aurait empêché les proches d’un accusé de témoigner devant la justice. Dans la mesure où la plupart des cas de violence liée au genre se déroulent dans le milieu familial, cette disposition aurait rendu quasiment impossible l’aboutissement des poursuites dans ce type d’affaires.

Au-delà de la suppression des obstacles qui empêchent de poursuivre les violeurs et autres auteurs de violences, Amnesty International appelle les autorités afghanes à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire appliquer pleinement et efficacement, dans tout le pays, la loi de 2009 sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Cette loi érige en infractions une vingtaine d’actes de violence contre les femmes et les filles, dont la violence domestique, les mariages précoces et forcés et les échanges de filles dans le cadre d’une dot ou à titre de compensation pour le prix du sang (baad). Elle constitue une véritable avancée dans la reconnaissance du droit des femmes d’être protégées de la violence et des pratiques préjudiciables.

Reste à croiser les doigts quand même… Car le communiqué de presse du Gouvernement canadien précise :

La loi a été présentée au président afghan Hamid Karzaï, pour signature le 9 février. En vertu des lois afghanes, le président dispose de 15 jours pour sanctionner la loi ou y opposer son veto. S’il sanctionne la loi, elle entrera en vigueur sur-le-champ. S’il recourt au veto, la Chambre basse du Parlement pourra l’annuler par un vote majoritaire des deux tiers. S’il ne fait rien, la loi entrera automatiquement en vigueur après le délai de 15 jours.

Femmes afghanes, nos sœurs… Nos vœux vous accompagnent…

* * *

P.S. 1 qui n’a rien à voir :
J’ai déjà parlé du projet Wool War One de Délit Maille

Voici la carte (provisoire !) des tricoteurs/euses (surtout euses, d’après ce que j’ai vu !) participant au projet (j’ai « blanchi » les noms des tricoteurs/euses) :

En pointant une partie de l’Europe (cliquez sur l’image pour la voir en taille normale) :

P.S. 2 qui n’a rien à voir non plus :
Depuis quelque temps, j’observais avec surprise (et plaisir !) que mon petit blog attirait davantage de lecteurs… Ce matin, un cap a été franchi : celui des 4000 visites en un mois… Çà s’arrose, non ?

Centenaire…

mardi, janvier 7th, 2014

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais on va commencer cette année à fêter le centenaire de la guerre de 14, la Grande Guerre, la Der des ders…

Vous le saviez déjà ? Ah bon…

Mais peut-être ignorez-vous, parmi tant de projets de célébrations diverses, celui de la World Wool War 1…

Je ne vous présente plus le blog de Délit Maille, j’en ai déjà parlé. Délit Maille a exposé au Musée de Roubaix, et voilà ce qui s’est passé :

Derrière nous, il y avait les chefs du musée qui papotaient. Ils disaient qu’ils nous laisseraient bien deux espaces au premier étage du musée, sur la coursive qui surplombe le bassin, au pied de la très fabuleuse verrière en soleil, et que dans ces deux espaces, ce qui serait bien, c’est qu’on leur tricote la guerre.

On va faire des tranchées,du bleu horizon, des besaces, des vareuses. On va armer les gens en laine, on va les ranger en colonnes par deux, et puis on va les faire défiler dans un musée magique.

C’est ça qu’on va faire.

La guerre, mais en jersey.

Gros boulot, vous imaginez ! Quand Délit Maille a parlé pour la première fois de ce projet, Odile a commenté :

Mais j’y pense, Délit, pour faire l’armée, si tu envoies les patrons aux tir-coteuses que nous sommes, avec les références et tout et tout, on pourrait te préparer quelques-uns de tes soldats. Te resterait le rembourrage et…les finitions, le regard, enfin tout ce qui leur donne leur âme… Qu’en penses-tu?

Quelle drôle d’idée pour une drôle de guerre, Odile ! (L’inspiration lui est sans doute venue parce que c’était le jour de son anniversaire, et que, comme vous le savez sans doute, c’est un jour où nos petits cerveaux turbinent plus vite que d’habitude…)

Idée reprise illico par Délit Maille :

Et si cette World Wool War, on la faisait avec les gens qui viennent voir les gens en laine depuis trois ans? il a dit.

Hein? on a répondu.

Oui, un truc mondial, comme la guerre.

Du genre effort de guerre. Comme quand les femmes tricotaient des chaussettes pour les troupes au front.

A notre tête, ça devait se voir qu’on ne comprenait pas.

Si. On ferait une guerre en jersey à plein de mains. Les gens qui en auraient envie, ils nous le diraient. On leur enverrait la laine et les explications pour faire des vareuses, des croquenots, des besaces, des ceintures, des bretelles, des sacs à dos pour les troupes en jersey du musée magique, qu’ils enverraient au front une fois tricotés dans des petits paquets en papier kraft.

Si vous voulez participer à l’effort de guerre, si vous vous sentez prêts à affûter vos aiguilles à tricoter, allez vite voir le site de Délit Maille : il y a déjà plein d’inscrits, mais il y aura besoin de beaucoup de petites (et grandes !) mains pour faire le travail !

Une expo… ébouriffante !

dimanche, février 17th, 2013

Je vous ai parlé plusieurs fois de Délit Maille, et ai affiché ici quelques-unes de ses créations tricotées. Dernièrement, j’avais relayé l’annonce de sa participation au Salon de l’Aiguille en Fête… auquel j’avais bien l’intention de me rendre ! Pour « voir en vrai » ces petits personnages amoureusement tricotés, que j’avais tant appréciés sur son blog.

Peut-être quelques-un(e)s d’entre vous y sont allé(e)s. Moi, oui. Et j’ai été époustouflée ! Heureusement que Délit Maille avait montré des photos de son stand, car je n’imaginais pas une expo d’une telle ampleur !!!

Merveilleusement mis en scène, ces petits bonshommes et bonnes femmes de 15 cm (12 pour l’ex-président – et sa montre) rappellent, maille après maille, des actualités politiques, artistiques, sportives et autres… Voir le livre Tricote ton année 2012.
Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer quelques-unes des photos prises là-bas…

Hors actualités, voici :

Le Déjeuner sur l’herbe, d’après Manet

Woodstock

Et, pêle-mêle, quelques « actus » plus ou moins « brûlantes » :

Johnny a la bronchite

Fidel et Benoît

Khadafi

Scène d’intérieur d’un Italien « moyen »

Scène d’intérieur d’un Français « moyen »

Boutique dudit Français : viande non halal

Boutique d’un boulanger défendant les pains au chocolat contre les prédateurs

Mariage pour tous

Exil désolé de pauvres riches après la défaite de leur candidat président

Et enfin, last but not least, un de mes chouchous :
Un panda venu de Chine

P.S. On parle aussi de Délit Maille ici :
Article de 2011.

Et dans le Nouvel Obs de cette semaine.

Vous reprendrez bien encore un peu de neige ?

lundi, janvier 21st, 2013

Pour les malheureux citadins qui ne voient que de la neige fondue, et pour les tristes méridionaux qui savent à peine à quoi elle ressemble, ces photos d’aujourd’hui :

(Non, je n’ai pas participé à cette grande sculpture, qui doit bien faire 1,50 m – ou plus ! Mais un « grand » – 18 ans ? – a aidé les plus jeunes…)

(Vous voyez, chez nous, il en reste un peu…)

J’ai oublié hier de vous envoyer prendre la neige chez Délit Maille :

http://delitmail.blogspot.fr/2013/01/delit-meteo-alerte-neige.html

Et, si vous êtes fan des superbes créations de cette artiste, sachez qu’elle va bientôt exposer à Paris (billet de ce jour) :

1er mai

mardi, mai 1st, 2012

Bon. A tout seigneur, l’honneur est dû :

Bon 1er mai !

Je savais pouvoir compter sur Délit Maille pour nous faire un beau reportage sur le 1er mai des VRAIS travailleurs ! Allez donc le voir !

C’est Délit Maille qui m’a appris le GROS problème de François Fillon qui a perdu un papier important. Je vous y renvoie pour un condensé d’informations très efficace : Tricote ton avis de recherche international

Il cherche partout, le pauvre !

On vous a peut-être envoyé la lettre de Philippe Torreton à Jean Ferrat. Une très belle lettre, adressée à un artiste qui a chanté la France. Je n’ai pas voulu la recopier… pour de bêtes problèmes orthographiques (et je ne me sentais ni le droit ni l’envie de la corriger !). Si vous ne la connaissez pas, vous pourrez la trouver sur le site de nosenchanteurs.

Bon 1er mai !

(et… ne vous trompez pas de défilé !)

Daily Mail ?

mercredi, mars 14th, 2012

Je ne résiste pas au plaisir de vous envoyer regarder le dernier Délit Maille
Tricote ton Schengen

Bonne visite !

Il n’est jamais trop tôt pour bien faire…

samedi, février 18th, 2012

… ou : La valeur n’attend pas le nombre des années…

Tricote tes choristes

C’est encore Délit Maille qui m’a mise sur la piste de cette nouvelle surprenante : à l’heure du déjeuner, on a emmené 130 (ou 140, selon les sources) enfants d’une école primaire de Lavaur voir le président… Brandissant spontanément un petit drapeau tricolore, et chantant, tout aussi spontanément le nom de leur président bien-aimé… Le tout, sans l’avis des parents desdits enfants… Pour une « leçon de civisme », a plaidé l’adjoint au maire…

Non, non, ne criez pas haro sur les instits ! A cette heure, les enfants étaient pris en charge par une association, Accueil loisirs associé aux écoles (ALAE).

Que des enfants aillent voir le président de passage dans leur ville ne me choque pas. Qu’on les transforme en « manifestants » est une autre chose… Quelle que soit la personne en faveur de laquelle on les fait manifester ! Des parents peuvent choisir d’emmener leur enfant à telle ou telle « manifestation » (j’entends le mot au sens large). Ce n’est, en aucun cas, le rôle d’une association de loisirs…

De nombreux articles ont fait état de cette histoire, entre autres Le Nouvel Obs et La Dépêche, laquelle pose quelques questions :

« Qui a pu donner l’ordre mardi dernier, vers 10 h d’enlever quelques barrières autour du périmètre de sécurité dressé autour de la place du Général Sudre ? La mairie ? La Préfecture? L’Élysée? Il paraît invraisemblable que la directrice d’un centre de loisirs soit dans la capacité d’obtenir cette autorisation.

[…]

Et là, venus de nulle part, par une température avoisinant les moins 5 degrés, 140 enfants apparaissent en criant à tue-tête Sarkozy. A 500 mètres de là, une manifestation des syndicats et des partis de gauche était bloquée, route de Labastide Saint Georges. Ça mérite une explication claire et précise. »

Bon, évidemment, depuis que l’on sait qui est le « candidat-mystère » de l’UMP, la campagne électorale bat son plein ! Délit Maille, dans le secret des dieux, nous l’a révélé avant tout le monde :

Mais qu’est-ce qu’elles veulent (encore !) ?

Les associations féministes demandent aux candidat/e/s de se prononcer sur 10 mesures :

« 10 mesures pour atteindre l’égalité femmes – hommes

1. Créer un ministère d’État des Droits des Femmes dans un gouvernement paritaire
2. Réaliser l’égalité professionnelle et salariale avant 2017 en engageant une revalorisation des métiers à prédominance féminine et en majorant les cotisations sur les temps partiels.
3. Créer une Haute Autorité contre les violences faites aux femmes avec un Observatoire national dédié
4. Rembourser l’IVG à 100% et ouvrir 100 nouveaux centres d’IVG
5. Ouvrir 500 000 places d’accueil en crèche dans les 5 ans.
6. Multiplier par 4 le nombre de places d’hébergement spécifiques pour les femmes victimes de violences
7. Assurer dans les 3 ans, à chaque professionnel-le intervenant dans le champ éducatif, une formation à l’égalité filles-garçons et à la déconstruction des stéréotypes sexistes
8. Reconnaître le droit à l’adoption pour les couples de même sexe et le droit à l’aide médicale à la procréation pour les couples de lesbiennes.
9. Supprimer le délit de racolage passif, mettre en place des mesures de prévention et d’éducation, pénaliser les clients prostitueurs et accompagner les personnes qui souhaitent quitter la prostitution.
10. Garantir la délivrance et le renouvellement du titre de séjour aux femmes étrangères victimes de violence »

Voir la lettre ouverte qu’elles adressent aux candidat/e/s.

Honneur aux femmes !

Un qui a tout bien compris, c’est le maire de Nogent, qui justement va faire élever une statue en l’honneur des plumassières de sa bonne ville :

Tricote ta plumassière de Nogent

Et il a trouvé une ouvrière-modèle, italienne comme les plumassières : Carla Bruni-Sarkozy…

L' »ouvrière » Carla Bruni aura une statue à son effigie

« … projet du maire UMP de Nogent-sur-Marne (94), Jacques Martin, d’ériger dans sa ville une statue à l’effigie de la première dame de France Carla Bruni-Sarkozy en hommage aux plumassières, femmes d’origine italienne, pour la plupart, qui travaillaient jadis dans une ancienne fabrique de plumes de Nogent-sur-Marne.

[…]

La date d’inauguration de la sculpture n’a pas encore été arrêtée, selon Jacques Martin. « Elle aura lieu après l’élection présidentielle pour ne pas que l’on puisse dire que j’avais, avec cette statue, un quelconque objectif politique ». »

Qui aurait assez de mauvais esprit pour voir dans ce projet un « quelconque objectif politique » ???

Et la Civilisation, b… ?

Reçu une pétition pour soutenir Serge Letchimy :

Soutien à Serge Letchimy
Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy

Voir la lettre ouverte qu’il adresse à Claude Guéant, et que je trouve assez remarquable :

« Ces hommes furent de grands humanistes. Leur vie et leurs combats se sont situés en face de ces crimes que furent la traite, l’esclavage, les génocides amérindiens, les immigrations inhumaines, ou la colonisation dans tous ses avatars… Tous ont combattu la pire des France : celle qui justifiait les conquêtes et les exploitations, et bien d’autres exactions dont les cicatrices sont inscrites dans nos paysages. Cependant, je n’ai jamais entendu un seul de ces hommes lister ces attentats pour décréter que la civilisation européenne, ou que la culture française, serait inférieure à n’importe quelle autre. Je ne les ai jamais entendus prétendre que le goupillon de la chrétienté (qui a sanctifié tant de dénis d’humanité) serait plus primitif que tel bout liturgique d’une religion quelconque.

[…]

C’est par-dessus vous, et du plus haut possible, que nous renouvelons à la France des lumières toute notre considération, et confirmons notre respect pour les valeurs républicaines qui, contrairement à celles dont vous êtes le héraut, sont à jamais très opportunes chez nous. »

L’original se trouve sur le site des députés socialistes.

Bonnes visites, bonnes lectures…

Daily Mail / Délit Maille…

dimanche, janvier 15th, 2012

Juste un petit mot pour vous conseiller d’aller voir Délit Maille : Tricote tes pandas. Une nouvelle bouleversante qui va sans doute changer bien des choses en politique, tant intérieure qu’extérieure !

Je ne vous en dis pas plus : allez voir par vous-mêmes !

http://delitmail.blogspot.com/2012/01/tricote-tes-pandas.html