Posts Tagged ‘Escargots’

Symposium sur ma terrasse…

samedi, mai 9th, 2009

J’aime bien « symposium ». Ça fait sérieux, distingué. Un coup d’œil sur le dictionnaire m’informe même qu’il s’agit d’une référence à Platon. (Ben oui, j’aime bien les grands mots – de temps en temps – mais je vérifie quand même que je ne les emploie pas en dépit de leur bon sens…)

Donc, sur ma terrasse, conciliabules d’éminents spécialistes de la météo, plutôt versés dans la partie pluie, d’ailleurs.

Je ne sais pas chez vous, mais ici, il a plu pas mal, aujourd’hui. Même si en ce moment précis un rayon de soleil essaie de me démentir.

Et donc, tout à l’heure, alors qu’il cessait de pleuvoir, je vois un tas de saletés sur la terrasse. Étonnée, car la pluie n’avait pas été accompagnée de vent, je m’approche pour regarder…

Eh non ! Ciel ! Ce ne sont pas des saletés, mais des escargots ! Une vingtaine, au bas mot, qui déambulent (oui, peut-être que les escargots ne déambulent pas vraiment…) lentement, cornes dressées. Ils doivent en être à la phase de réflexion personnelle, car à part un groupe de trois, les autres glissent majestueusement seuls.

Ce ne sont pas des petits gris, ni des Bourgogne (il en pousse quelques fois, par ici), mais des petits colorés, du jaune au rose, parfois rayés de noir. Qu’ils préfèrent ma terrasse dallée au jardin me paraît un peu curieux, mais enfin, chacun ses goûts !

Pardon ? Ah ! Les coccinelles ? Eh bien, les plus frileuses se sont finalement décidées à sortir (elles le regrettent peut-être, vu la température qu’il fait ces jours-ci…).

Il y a quelques années, lors d’une visite de ma sœur et de sa petite famille, les escargots aussi étaient au rendez-vous sur la terrasse. Petits gris et colorés. Mon neveu et ma nièce, qui s’ennuyaient sans doute des « conversations de grandes personnes » (ils devaient avoir 14 et 16 ans, quelque chose comme ça), se sont entendu conseiller d’aller faire une « course d’escargots » sur la terrasse… Et ils y sont allés, ces grands dadais ! Ils ont soigneusement aligné chacun son équipe sur la ligne de départ, remettant dans le droit chemin les poètes qui s’en éloignaient…

Tiens ! Encore un « conseil » pour ma rubrique de prof-qui-a-de-l’expérience :

Ne jamais, jamais, oublier qu’on a été enfant…