Posts Tagged ‘Invention du papier’

Anniversaires…

mardi, août 12th, 2014

Un certain nombre d’anniversaires sont célébrés cette année… Comment pourrions-nous l’oublier ?

Mais celui dont je vais vous parler, peut-être l’ignorez-vous : 750ème anniversaire de la fabrication du papier à Fabriano, en Italie…

C’est le Magazine du bibliophile qui m’informe de cet anniversaire, et qui résume l’histoire de cette formidable invention. Vous connaissez sans doute cette histoire… Mais peut-être, comme moi, l’avez-vous un peu oubliée… Auquel cas, en voici les grandes étapes :

Le papier a été inventé en Chine, sans doute au 2ème siècle avant notre ère. Il était fabriqué à partir de végétaux : bambou, mûrier, lin et chanvre.
En 751, la bataille du Talas oppose armées chinoises et armées arabes : plus de 20 000 Chinois sont emmenés, prisonniers, à Samarcande. L’histoire dit que certains de ces prisonniers livrèrent alors le secret de la fabrication du papier.
Toujours est-il que les Arabes vont utiliser à profusion ce nouveau support de l’écrit. De Samarcande à Bagdad, au Caire, à Damas, livres et bibliothèques se multiplient. En 756, le calife de Bagdad décide que le papier remplacera le parchemin.
On ne sait pas à quelle époque vont être utilisés les chiffons dans la fabrication.

Au 10ème siècle, l’Orient possédait des bibliothèques de plus de 10 000 ouvrages… Alors qu’en Occident, les plus riches n’en contenaient que 500…
La route du papier suit les grandes routes de la soie, et parvient en Espagne en 1056 (alors occupée par des royaumes musulmans) : un moulin à papier à Jativa en atteste l’existence à cette date.

(http://ensa-limoges.fr/la-route-de-la-soie/)

En 1264, on fabrique du papier en Italie, à Fabriano. Et les ouvriers vont, en quelque trois décennies, considérablement modifier les techniques arabes : ils traitent les feuilles à l’aide de gélatine animale au lieu d’amidon et inventent le filigrane. C’est ce papier qui va se répandre en Europe, et les moulins de Champagne en fabriqueront au 14ème siècle…

On a beau être à l’ère informatique, collecter des documents via Internet, lire des e-books… je ne crois pas que le papier soit sur le point de disparaître…

Bon anniversaire à Fabriano et au Papier !