Posts Tagged ‘Parité hommes-femmes’

Il n’est jamais trop tôt pour bien faire…

samedi, février 18th, 2012

… ou : La valeur n’attend pas le nombre des années…

Tricote tes choristes

C’est encore Délit Maille qui m’a mise sur la piste de cette nouvelle surprenante : à l’heure du déjeuner, on a emmené 130 (ou 140, selon les sources) enfants d’une école primaire de Lavaur voir le président… Brandissant spontanément un petit drapeau tricolore, et chantant, tout aussi spontanément le nom de leur président bien-aimé… Le tout, sans l’avis des parents desdits enfants… Pour une « leçon de civisme », a plaidé l’adjoint au maire…

Non, non, ne criez pas haro sur les instits ! A cette heure, les enfants étaient pris en charge par une association, Accueil loisirs associé aux écoles (ALAE).

Que des enfants aillent voir le président de passage dans leur ville ne me choque pas. Qu’on les transforme en « manifestants » est une autre chose… Quelle que soit la personne en faveur de laquelle on les fait manifester ! Des parents peuvent choisir d’emmener leur enfant à telle ou telle « manifestation » (j’entends le mot au sens large). Ce n’est, en aucun cas, le rôle d’une association de loisirs…

De nombreux articles ont fait état de cette histoire, entre autres Le Nouvel Obs et La Dépêche, laquelle pose quelques questions :

« Qui a pu donner l’ordre mardi dernier, vers 10 h d’enlever quelques barrières autour du périmètre de sécurité dressé autour de la place du Général Sudre ? La mairie ? La Préfecture? L’Élysée? Il paraît invraisemblable que la directrice d’un centre de loisirs soit dans la capacité d’obtenir cette autorisation.

[…]

Et là, venus de nulle part, par une température avoisinant les moins 5 degrés, 140 enfants apparaissent en criant à tue-tête Sarkozy. A 500 mètres de là, une manifestation des syndicats et des partis de gauche était bloquée, route de Labastide Saint Georges. Ça mérite une explication claire et précise. »

Bon, évidemment, depuis que l’on sait qui est le « candidat-mystère » de l’UMP, la campagne électorale bat son plein ! Délit Maille, dans le secret des dieux, nous l’a révélé avant tout le monde :

Mais qu’est-ce qu’elles veulent (encore !) ?

Les associations féministes demandent aux candidat/e/s de se prononcer sur 10 mesures :

« 10 mesures pour atteindre l’égalité femmes – hommes

1. Créer un ministère d’État des Droits des Femmes dans un gouvernement paritaire
2. Réaliser l’égalité professionnelle et salariale avant 2017 en engageant une revalorisation des métiers à prédominance féminine et en majorant les cotisations sur les temps partiels.
3. Créer une Haute Autorité contre les violences faites aux femmes avec un Observatoire national dédié
4. Rembourser l’IVG à 100% et ouvrir 100 nouveaux centres d’IVG
5. Ouvrir 500 000 places d’accueil en crèche dans les 5 ans.
6. Multiplier par 4 le nombre de places d’hébergement spécifiques pour les femmes victimes de violences
7. Assurer dans les 3 ans, à chaque professionnel-le intervenant dans le champ éducatif, une formation à l’égalité filles-garçons et à la déconstruction des stéréotypes sexistes
8. Reconnaître le droit à l’adoption pour les couples de même sexe et le droit à l’aide médicale à la procréation pour les couples de lesbiennes.
9. Supprimer le délit de racolage passif, mettre en place des mesures de prévention et d’éducation, pénaliser les clients prostitueurs et accompagner les personnes qui souhaitent quitter la prostitution.
10. Garantir la délivrance et le renouvellement du titre de séjour aux femmes étrangères victimes de violence »

Voir la lettre ouverte qu’elles adressent aux candidat/e/s.

Honneur aux femmes !

Un qui a tout bien compris, c’est le maire de Nogent, qui justement va faire élever une statue en l’honneur des plumassières de sa bonne ville :

Tricote ta plumassière de Nogent

Et il a trouvé une ouvrière-modèle, italienne comme les plumassières : Carla Bruni-Sarkozy…

L' »ouvrière » Carla Bruni aura une statue à son effigie

« … projet du maire UMP de Nogent-sur-Marne (94), Jacques Martin, d’ériger dans sa ville une statue à l’effigie de la première dame de France Carla Bruni-Sarkozy en hommage aux plumassières, femmes d’origine italienne, pour la plupart, qui travaillaient jadis dans une ancienne fabrique de plumes de Nogent-sur-Marne.

[…]

La date d’inauguration de la sculpture n’a pas encore été arrêtée, selon Jacques Martin. « Elle aura lieu après l’élection présidentielle pour ne pas que l’on puisse dire que j’avais, avec cette statue, un quelconque objectif politique ». »

Qui aurait assez de mauvais esprit pour voir dans ce projet un « quelconque objectif politique » ???

Et la Civilisation, b… ?

Reçu une pétition pour soutenir Serge Letchimy :

Soutien à Serge Letchimy
Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy

Voir la lettre ouverte qu’il adresse à Claude Guéant, et que je trouve assez remarquable :

« Ces hommes furent de grands humanistes. Leur vie et leurs combats se sont situés en face de ces crimes que furent la traite, l’esclavage, les génocides amérindiens, les immigrations inhumaines, ou la colonisation dans tous ses avatars… Tous ont combattu la pire des France : celle qui justifiait les conquêtes et les exploitations, et bien d’autres exactions dont les cicatrices sont inscrites dans nos paysages. Cependant, je n’ai jamais entendu un seul de ces hommes lister ces attentats pour décréter que la civilisation européenne, ou que la culture française, serait inférieure à n’importe quelle autre. Je ne les ai jamais entendus prétendre que le goupillon de la chrétienté (qui a sanctifié tant de dénis d’humanité) serait plus primitif que tel bout liturgique d’une religion quelconque.

[…]

C’est par-dessus vous, et du plus haut possible, que nous renouvelons à la France des lumières toute notre considération, et confirmons notre respect pour les valeurs républicaines qui, contrairement à celles dont vous êtes le héraut, sont à jamais très opportunes chez nous. »

L’original se trouve sur le site des députés socialistes.

Bonnes visites, bonnes lectures…

De la parité…

jeudi, mars 31st, 2011

Eh bien, il n’y a pas que sur l’école, que notre beau pays est en peloton de queue ! Voilà ce que je lis dans Marie Claire d’avril :

« selon un rapport du Forum économique mondial de Davos, la France figure au 127ème rang mondial (sur 134 pays) en matière d’égalité salariale, derrière la Pologne, la Russie ou le Kazakhstan. »

Vous avez bien lu : 127ème sur 134 ! Et ce n’est pas une coquille, ni un poisson d’avril en avance ! Vous me connaissez (un peu…) : je suis allée vérifier ! Le rapport est en anglais, mais j’ai quand même compris que « Wage equality for similar work », ça veut dire en gros « égalité salariale pour un même travail »…

Voyez plutôt :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

The Global Gender Gap Report 2010 is published by the World Economic Forum

p. 138, si vous voulez vérifier par vous-mêmes… ou voir d’autres tableaux sur la parité en France.

Et, histoire de compléter un peu notre propos, voici ce que dit – entre autres – l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes (OPFH), créé en 1995 :

• Le salaire annuel moyen brut des femmes est inférieur à celui des hommes de 18.9 % dans le secteur privé et semi-public, 37% inférieur si on intègre les heures des temps partiels.

Et, sur un chapitre particulier :

RETRAITE

• Les femmes partent en retraite, en moyenne, à 61,4 ans et les hommes, 59,5 ans.

• 41% des femmes ont effectué une carrière complète contre 86 % des hommes. Les femmes valident 20 trimestres de moins que les hommes : 137 pour les femmes et 157 pour les hommes.

• Les femmes perçoivent en moyenne 1020€ contre 1636€ pour les hommes, en droit dérivé, soit 62% des retraites des hommes.

• En droit direct, les femmes touchent 825€ en moyenne contre 1426€ pour les hommes, soit 50 % des retraites des hommes.

Bon, si quelqu’un peut m’expliquer « droit dérivé » et « droit direct », j’ai rien contre…

Et tiens, un 3ème site, celui de l’ONG Business & Professional Women :


15 avril : journée de l’égalité salariale – les soldes continuent.

En France en 2011, le salaire d’une femme reste encore en moyenne inférieur de 27 % à celui d’un homme.

Excédée par ce chiffre, l’ONG « Business & Professional Women » (BPW) a calculé que pour prétendre au même salaire qu’un homme au 31 décembre 2010, une femme doit travailler 79 jours de plus (moyenne européenne), c’est-à-dire jusqu’au 15 avril, déclaré symboliquement « Equal Pay Day – Journée de l’Egalité Salariale ».

Avec de jolis graphiques :

Et dire qu’il y a des gens qui pensent que le féminisme est mort de sa belle mort, vu que les femmes françaises n’ont plus rien à revendiquer !