Posts Tagged ‘Université’

Humour ?

mardi, mai 24th, 2011

J’ai déjà parlé ici de l’OCDE, organisme qui classe un certain nombre de pays selon des tas de critères dans tous les domaines. Qui a, entre autres, « inventé » le fameux PISA, qui évalue les compétences de nos écoliers dans des domaines précis.

Eh bien ! j’apprends dans le Nouvel Obs que l’OCDE a invité quelques journalistes pour leur confier une « bonne parole » un peu surprenante, au sujet des effets des classements sur les politiques universitaires :

« L’université a aussi une mission éducative, économique au plan régional, etc.. On ne peut pas s’intéresser qu’aux classements internationaux ! » a déclaré un chef de division de l’OCDE…

Infos complémentaires :

L’Unesco apporte sa pierre aux classements universitaires

Aujourd’hui, l’enseignement supérieur est « globalisé » et « les universités se livrent à une concurrence internationale dans tous les domaines ». C’est sur ce constat que la Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a inauguré le forum mondial dédié aux classements et aux évaluations dans l’enseignement supérieur, que l’organisme international organisait les 16 et 17 mai à Paris.

Irina Bokova a également averti dans son discours qu’il fallait « réfléchir avec la plus grande vigilance à l’impact de classements sur les politiques gouvernementales » et invité « à penser les classements comme un outil au service des systèmes éducatifs, et ne pas mettre les systèmes éducatifs au service des classements ».

Ellen Hazelkorn met en garde les gouvernements contre l’obsession des classements

«Les gouvernements devraient arrêter d’être obsédés par les rankings globaux » a mis en garde Ellen Hazelkorn, vice-présidente à l’Institut de technologie de Dublin, dans son discours d’inauguration du forum mondial de l’UNESCO consacré aux classements, le 16 mai 2011 à Paris.

Cette focalisation excessive « risque de transformer les systèmes d’enseignement supérieur et de subvertir les politiques publiques » a estimé la spécialiste des classements internationaux (et consultante auprès de l’OCDE). « Aligner le système sur des indicateurs définis par d’autres à des fins commerciales ou autres, menace les fondements même de la souveraineté nationale et de la société. Cela dresse l’équité et l’excellence l’une contre l’autre, et cela favorise des modèles centrés sur les élites plutôt que des systèmes à vocation internationale. »

Amusant, non, que des responsables de ces classements mettent en garde contre l’utilisation qui en est faite ?

J’espère que nos chers ministres suivront ces recommandations…