Sur les traces… (bis)

Avez-vous une idée des efforts fournis par nos ancêtres pour que nous soyons là, nous, aujourd’hui ? Je veux parler ici du fort pourcentage d’enfants morts en bas âge… et même de la courte vie des femmes, suite aux couches à répétition…

J’en veux pour exemple ces Brigaudin dont j’ai déjà parlé : je ne sais si ceux que je vais citer figurent parmi mes ancêtres : j’ai pour le moment un gigantesque puzzle… dont il me manque encore des morceaux pour relier les uns aux autres !

Par exemple, Thomas, pêcheur à Soisy-sous-Etiolles :
Il se marie en 1683 (23 ans) avec Jeanne Dubosc.
En 1684 (il ne faut surtout pas perdre de temps !) naît Antoine.
En 1686, Nicolas, qui meurt à 1 mois 1/2.
En 1689, Marie Élisabeth, qui meurt à 19 mois.
En 1692, Pierre.
En 1693, Nicolas.
L’année 1694 est particulièrement dure à Thomas, qui habite maintenant Ris, de l’autre côté de la Seine : ses fils Pierre et Nicolas meurent en mars (l’un à 31 mois, l’autre à 1 an) ; sa femme au mois de juin.
Il se remarie en septembre, avec Marie Anne Legrand : il a 34 ans, elle 25. Et, apparemment, supportera beaucoup mieux les grossesses ! Pour preuve :
En 1695 naît Marie.
En 1696, Thomas.
En 1698, Jean, qui meurt à 3 jours.
En 1699, Marguerite (elle se mariera en 1723).
En 1700, Henriette, qui meurt à 3 mois.
En 1702, Jeanne (elle se mariera en 1726).
En 1704, Nicolas, qui meurt à 1 an (Thomas cessera alors d’appeler ses fils Nicolas…).
En 1706, Antoine Barthélémy, qui meurt à 3 ans.
En 1708, Hélène Claude, qui meurt à 9 mois.
En 1712, Marie Geneviève (qui se mariera en 1734… et décédera 8 ans plus tard, à 30 ans).
Auxquels il faut ajouter Marie Anne, dont je n’ai pu trouver l’acte de baptême, qui se mariera en 1718 et décèdera 5 ans plus tard.

Je n’ai pas réussi à trouver tous les actes, certains étant fort elliptiques et oubliant, par exemple, de nommer la mère… Comme les prénoms Thomas et Nicolas se retrouvent fréquemment dans la famille, cela n’aide pas la reconstitution des familles !

Mais bon, sur 16 enfants, bien peu ont (peut-être) atteint l’âge adulte !

Thomas mourra en 1728 à 68 ans (dit l’acte de sépulture : je n’ai pas retrouvé de façon certaine l’acte de baptême), et sa deuxième épouse en 1748, à 82 ans dit l’acte de sépulture, en fait à 79 ans, ce qui n’est pas si mal pour une femme de cette époque qui a eu 11 enfants !

Louis n’aura que 2 enfants de sa première épouse, mais 14 de la seconde, dont 4 arriveront (peut-être) à l’âge adulte, et 2 morts à la naissance…

Tout de même… tant d’enfants pour faire si peu d’adultes !

Tags: ,

Leave a Reply