De la douleur du tri…

Évidemment, un prof en retraite n’a pas besoin de tout le matériel d’un prof en activité. Si, en plus, le prof en question doit déménager… le tri s’impose !

Mais…

Avez-vous idée du matériel accumulé par une prof de Français en 40 ans ?

Je ne parle même pas des manuels scolaires (que j’ai commencé à transporter généreusement au collège…). Non, les cours, bribes de cours, feuilles photocopiées (et même passées à la machine à alcool… Si, si, il m’en reste !), préparations, projets de contrôles, exercices, articles de presse, revues pédagogiques…

Il y a très longtemps, j’ai acheté pour ce matériel 2 gros classeurs de 2 tiroirs. Vous savez, ces classeurs de bureau, en métal solide, pour dossiers suspendus. Ils ne suffisent plus depuis pas mal d’années, bien que, tous les 2 ou 3 ans, j’y « fasse le ménage » et me débarrasse de documents trop anciens, ou dont je pense qu’ils ont peu de chance de me servir un jour. Disons, en gros, qu’il aurait fallu que j’achète 2 autres gros classeurs de 2 tiroirs pour tout contenir…

Pas de problème, dites-vous, il n’y a qu’à tout jeter !

Ben… non. Non, vraiment !

D’abord, j’ai l’intention d’enfin réaliser mon « fichier d’orthographe », commencé il y a bien longtemps, mais demandant un trop gros investissement pour le faire en travaillant. Il sera sous forme de site web, ce qui correspond bien mieux à mon projet de départ.

Puis je voudrais continuer mon site de Français, le compléter, l’améliorer, tout ça, tout ça…

Enfin… mettre 40 ans d’une vie aux vieux papiers… ce n’est pas si facile ! Surtout si on est, comme moi, archiviste dans l’âme ! Ouvrant les dossiers, je retrouve telle étude, que peut-être je complèterai un jour, qui sait ? Tel thème travaillé longuement… trop longuement pour le jeter sans état d’âme… Les thèmes du double, de l’esclavage, de la peine de mort, des animaux, de la science-fiction, du roman policier… m’ont demandé des dizaines d’heures de travail… que je pourrais éviter à des collègues en en faisant des dossiers sur Internet…

Me voilà donc plongée dans mes dossiers, essayant honnêtement de me poser la question de savoir si tel ou tel document peut m’être encore utile… et submergée par tous ces cours venus du passé, ces feuilles sur lesquelles, parfois, apparaissent des noms d’élèves devenus adultes depuis bien longtemps…

Et, du premier tiroir, ne sont partis qu’un peu plus de 2 sacs…

Peut-être ferai-je mieux avec le 2ème tiroir ?

Mots-clefs : , ,

Laisser une réponse