Posts Tagged ‘Murakami’

Panne de blog…

jeudi, avril 30th, 2015

26 février : date de mon dernier billet… Pas très étonnant que le nombre de mes lecteurs diminue de manière dramatique : de plus de 5000 visites mensuelles, me voilà redescendue à 3200…

Il faut dire que…

D’une part, j’ai été durablement choquée par les assassinats à Charlie Hebdo… et que cela m’a conduite, dans un premier temps à chercher sur internet des dessins faits dans les jours qui ont suivi ; et, dans un deuxième temps, à les réunir en un album… Vu que, finalement, j’ai collationné environ 700 dessins… cela m’a pris beaucoup de temps ! Et cela m’a occupé beaucoup l’esprit !

D’autre part…

D’autre part, je n’ai plus – à ma connaissance – de lecteurs « habituels » : les seuls commentaires que je reçois sont, presque toujours, en écho à « Comment faire travailler un enfant ? », question à laquelle je ne veux plus répondre – sauf exceptions rarissimes – pour les raisons que j’ai déjà exposées.

blogdeprof ne mérite plus son nom, je le sais bien : bientôt 6 ans que je ne suis plus prof ! Mais je n’ai aucune envie de créer un nouveau blog… Quand celui-ci sera mort, faute de lecteurs… je le fermerai…

* * *

Mon dernier billet parlait de livres, et du Japon… Restons-en donc aux livres et au Japon…

Car j’ai découvert Haruki Murakami… et ne m’en lasse pas !

Le premier titre lu, Le passage de la nuit, m’a fascinée : ce roman où s’entrecroisent plusieurs histoires, rythmées par le temps, où le lecteur, pris à parti, se retrouve voyeur de scènes impossibles (au point de passer derrière l’écran de télévision) m’a envoûtée… et j’ai eu envie de lire d’autres œuvres du même auteur…
Par exemple : Au sud de la frontière, à l’ouest du soleil ; retour vers le passé, mais qui m’a moins durablement marquée que L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage, où un homme va oser affronter ses amis de jeunesse, qui l’ont « banni » sans qu’il sache jamais pourquoi…

Entre temps, j’avais pris à la bibliothèque le premier tome de 1Q84… Plus d’autres livres en rayon, mais je n’étais vraiment pas sûre du tout de m’intéresser au point de lire 3 tomes…
Eh bien ! Une fois le premier tome terminé, je me suis empressée d’aller chercher les 2 suivants ! Ce monde presque « normal » où se produisent d’étranges phénomènes que ne voient apparemment pas les gens, ces personnes d’un univers « décalé » qui peinent à comprendre ce qui leur arrive, la quête des deux « héros » en recherche de leur amour d’enfance, tout m’a fascinée ! Et j’ai dévoré les 3 tomes en un peu plus d’une semaine…

Je crois pourtant que celui que j’ai le plus aimé est Kafka sur le rivage. Là encore, une quête, là encore 2 univers qui se côtoient et parfois se pénètrent, des « réalités » qui s’entrecroisent, des personnages attachants…

Pour terminer, j’avoue que j’ai moins apprécié La fin des temps : 2 univers là encore… mais je n’y ai pas réellement pénétré, ni dans l’un ni dans l’autre…

Je serai heureuse si un autre lecteur – une autre lectrice – me donnait son avis sur cet auteur…