Posts Tagged ‘Vacances’

Demain, les vacances !

mercredi, février 11th, 2009

Demain ? Oui, car mon emploi du temps, particulièrement soigné pour une future retraitée, me laisse le vendredi libre…

Mais rassurez-vous, je ne pars pas les mains vides ! J’ai récupéré ce matin les 28 rédactions des 5èmes… et récupérerai demain leurs 28 contrôles de grammaire ! Plus quelques paquets de copies datant d’une ou deux semaines, négligés au profit des contrôles communs de 3ème…

Et mes projets d' »aménagement » de mon site de Français, de « modèle de livre de famille » pour les ateliers Généalogie…

Non, non, je ne m’ennuierai pas, c’est sûr !

Une chose extraordinaire est arrivée aujourd’hui : les livres que j’avais commandés pour mes élèves il y a un peu plus d’un mois ont été livrés au collège ! Je vais pouvoir les distribuer, pour qu’ils aient un peu de lecture pour les vacances !

J’ai cru que je ne les aurais jamais ! Compliquée, cette histoire de livres !

Quand je suis arrivée au collège, et que j’ai pris connaissance du peu de librairies dans le coin (les élèves attendaient parfois 2 mois que le « libraire » pense à eux…), j’ai vite décidé de les commander moi-même, pour les élèves dont les parents étaient d’accord.

Première période : je commandais les livres au fournisseur du collège en manuels. Dans un premier temps, j’obtenais la même réduction que le collège… réduction qui se réduisit à 5% avec la loi (la réduction reste un élément apprécié des familles…). Cela se compliqua un peu quand la loi m’interdit de faire passer ces commandes par le Foyer coopératif. Et j’abandonnai quand le nouveau gestionnaire de la librairie décida qu’il ne me livrerait plus les livres, que je n’avais qu’à venir les chercher (à vingt ou trente kilomètres d’ici… sans parler du problème de transporter un carton forcément très lourd, plein d’une centaine de livres).

Deuxième période : je commandai ensuite les livres à une librairie proche d’ici. Je gardai « mes » 5%, et le libraire livrait le colis au collège. Le libraire était assuré d’une commande d’environ 300 livres par an, il était content, et moi aussi ! Le commerce fut vendu deux fois, mais je gardai mes « privilèges »… Jusqu’au jour où le libraire m’informa que, compte tenu de l’augmentation du prix de l’essence, il ne pouvait plus me consentir de réduction. Fin de la deuxième période.

Bien embêtée, je me tournai alors vers les sites Internet. Cela se passa correctement jusqu’à cette année… Au premier trimestre, malgré mon courriel précisant que j’avais besoin de ces livres au plus vite, la (grosse !) société me livra une partie de ma commande dans des délais raisonnables… et m’informa au bout d’un mois et demi qu’elle ne pouvait obtenir les livres restants – correspondant à la commande des 5èmes. Les élèves durent alors se procurer – en urgence ! – le livre (dont j’avais lu une bonne partie en classe, « en attendant »… Ils ne se le procurèrent pas tous, ce fut quand même un « beau bazar », et, quand en janvier je leur demandai s’ils voulaient me commander les livres, ils furent très réticents – ce que je comprends ! A peine la moitié des élèves me commandèrent leur livre…

Ce trimestre… je changeai donc de site ! Mais cette fois, ce n’est pas le libraire qui fut en défaut, mais la poste ! Je ne sais pas quelle expérience vous avez des « Colissimo », mais moi, j’en ai plusieurs de mauvaises ! Ayant été avertie de l’envoi de mon colis, je me connectais chaque jour au site de la poste… pour voir que le colis restait tranquillement dans le « centre de traitement » de départ… Au bout d’une dizaine de jours, je contactai le libraire pour qu’il fasse une réclamation (le destinataire n’en a pas la possibilité, comme vous le savez peut-être…). Et, quelques jours plus tard, j’apprends que le colis est arrivé… chez l’expéditeur ! Avec la mention « Adresse inconnue » ! En fait, l’expéditeur avait inversé les 2 chiffres suivant le numéro du département (360 au lieu de 630)… mais tout le reste était correct, y compris le nom complet de la commune… De toutes façons, cela n’expliquait pas pourquoi le colis n’avait pas quitté le département d’expédition !

Enfin bref, le colis est finalement arrivé ce matin, et mes élèves auront de la lecture pour les vacances !

Les vacances sont finies…

dimanche, janvier 4th, 2009

Eh oui, dernier jour des vacances… J’aime beaucoup mon métier, je crois l’avoir déjà dit, mais j’avoue que, depuis quelques années, j’apprécie énormément les vacances… Et qu’elles ne se passent plus, comme « avant », à préparer des cours, étudier des oeuvres à lire en classe, établir des fiches de ceci ou de cela… Il m’arrive même, au retour de vacances, d’avoir quelques hésitations à nommer tel ou tel élève…

Et aujourd’hui, il faut bien l’avouer, je ne suis pas vraiment « prête »… Je le dis à voix basse, car la principale et son adjointe font partie de mes lecteurs occasionnels…

Il me reste des copies à corriger (eh oui !), des préparations à faire… J’ai établi le planning du trimestre, étudié les Annales du Brevet pour répertorier les types de questions posées, repris Pars vite et reviens tard, de Fred Vargas, pour y chercher des exemples de raisonnements : les 3èmes ayant montré en majorité qu’ils désiraient lire un roman policier, et mon programme désignant l’argumentation comme objectif principal du second trimestre, je cherche des points d’accord entre ces deux exigences…

J’ai un peu négligé les 5èmes… parce que je ne les aurai que mardi après-midi, et que j’aurai donc le temps de m’y replonger demain après-midi et mardi matin (mais leur planning est fait, quand même !).

La seule chose de vraiment prête est la première séance de l’atelier thématique de généalogie, en 6ème. Je conduirai cet atelier avec une collègue d’Histoire, et nous essaierons de faire en sorte que chaque enfant s’intègre dans l’histoire de sa famille, et acquière quelques repères historiques. Un projet qui m’intéresse beaucoup, et j’espère que les enfants « accrocheront »… J’ai lu sur Internet les conclusions d’expériences plus ou moins similaires, et ai tenté de réutiliser les éléments positifs, d’éliminer les points qui ont été sources de réticences. On verra…

Un trimestre tout neuf, avec des reprises de cours et d’activités des années précédentes, mais avec son lot, aussi, de nouveautés…

En route vers de nouvelles aventures !